Publicité

QUESTION D'ACTU

Formes non-alcooliques

Atteintes hépatiques : le café pourrait faire régresser les symptômes

A raison de 6 tasses par jour, le café améliorerait l’état des patients atteints de stéato-hépatite non-alcoolique.

Atteintes hépatiques : le café pourrait faire régresser les symptômes Pix5/Livfriis

  • Publié 13.04.2016 à 18h58
  • |
  • |
  • |
  • |


Nouvel atout pour le café. Selon une étude de l'université de Naples, une consommaton quotidienne réduirait les signes cliniques de stéato-hépatite non-alcoolique.
Cette pathologie, aussi appelée NAFLD (Non-alcoholic fatty liver disease) concerne en grande majorité les personnes en surcharge pondérale, ne buvant que peu ou pas d’alcool, et diabétiques. En France, on estime qu’elle toucherait 20 % de la population.
L’étude, menée sur des souris, a été présentée au Congrès International du Foie, qui se tient du 13 au 17 avril à Barcelone.

 

Réduction du taux de cholestérol

Le taux élevé de gras dans le sang (appelé hyperlipémie) peut provoquer des affections du foie, et donc exposer au stéato-hépatite. Pour évaluer les effets du café sur le taux de graisse hépatique, les chercheurs ont analysé trois groupes différents de souris sur douze semaines. Le premier groupe bénéficiait d’un régime alimentaire standard, l’autre une alimentation riche en matières grasses. Le troisième groupe bénéficiait également d’une régime riche en graisse, mais avec une solution de café en complément.
Les résultats sont convaincants. Le café inverse significativement le taux de cholestérol et la quantité de graisse dans les cellules du foie. Pour Laurent Castera, secrétaire général de l’association européenne pour l’étude du foie, « l’étude propose des idées qui peuvent aider à la recherche future et dans la compréhension du rôle thérapeutique que peut jouer le café dans la lutte contre la NAFLD ».

Le café réduit la perméabilité de l’intestin

Selon les chercheurs, six tasses de cafés pour une personne de 70kg permettrait de réduire les symptômes et l’inflammation du foie. Certaines études avaient déjà démontré que le café pouvait faire régresser les symptômes de la maladie, mais « c’est la première fois qu'on démontre qu’il peut influencer la perméabilité de l’intestin », explique le Pr Vincenzo Lembo, auteur de l’étude. Le café stimulerait une protéine appelée Zonulin, qui diminue la perméabilité intestinale, qui contribuerait aux lésions du foie.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité