Publicité

QUESTION D'ACTU

Vaccination

La méningite A est quasiment éradiquée en Afrique

Grâce à une campagne massive de vaccination lancée en 2010, la méningite A a presque disparu de l'Afrique sub-saharienne.

La méningite A est quasiment éradiquée en Afrique MSF

  • Publié 24.02.2016 à 18h33
  • |
  • |
  • |
  • |


La méningite A a presque été éradiquée des pays d’Afrique sub-saharienne. « C’est quelque chose de réellement historique que nous avons accompli », s’est félicité Steve Davis, PDG de PATH, lors d’une convention sur la vaccination à Addis Abeba (Ethiopie).

L’organisation non gouvernementale américaine et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avaient entamé une campagne de vaccination massive fin 2010 pour faire face aux vagues épidémiques régulières de la « ceinture de la méningite ».

Cette zone, qui traverse l’Afrique du Sénégal à l’Ethiopie, subissait des assauts importants de la maladie tous les sept à douze ans. En 1996, une épidémie particulièrement virulente avait touché plus de 250 000 personnes, provoquant 25 000 décès et laissant d’importantes séquelles parmi les survivants.

En rouge, ceinture de la méningite. OMS

En rouge, la "ceinture de la méningite". Source : OMS

Un vaccin adapté et performant

Répondant à un appel des autorités de différents pays africains, les ONG avaient alors entamé un travail de développement de plus de dix ans aboutissant à la fabrication du vaccin.

En cinq ans, les deux ONG ont vacciné plus de 235 millions de personnes âgées de 1 à 29 ans dans 16 des 26 pays de la région. « Nous avons créé un vaccin abordable, efficace et fait sur mesure pour l’Afrique », a ajouté Steve Davis. Il coûte moins de 50 cents, et a été approuvé par l’OMS pour une utilisation même après quatre jours de stockage à des températures supérieures à 40°C, ce qui facilite son utilisation dans des régions isolées.

Mise en place d’une routine de vaccination

La vaccination massive a porté ses fruits : en 2015, seulement 80 cas ont été recensés, dans des pays n’ayant pas adhéré à la campagne. S’ouvre maintenant une période charnière de stabilisation.

Huit pays se sont déjà inscrits à des programmes de vaccination infantile pour poursuivre l’effort d’éradication. « Ce grand succès contre la méningite A ne doit en aucun cas être considéré comme permanent », a prévenu le Dr Matshidiso Moeti, responsable Afrique de l’OMS. « Pour assurer la continuité de la protection, tous les pays à risque doivent achever les campagnes en cours et incorporer le vaccin dans les programmes de vaccination infantile ».

Si l’effort n’est pas poursuivi, les experts estiment que la méningite pourrait ressurgir dans les 15 ans.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité