Publicité

QUESTION D'ACTU

Cadmium, plomb, arsenic

Gard : trop de métaux lourds chez 46 personnes

46 personnes riveraines d'une ancienne mine dans le Gard ont des niveaux anormaux de métaux lourds dans le sang. Cadmium, arsenic et plomb ont été détectés.

Gard : trop de métaux lourds chez 46 personnes SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 13.02.2016 à 11h01
  • |
  • |
  • |
  • |


L’activité minière a cessé en 1971. Mais en 2015 encore, des métaux lourds se retrouvent dans les liquides biologiques des habitants du Gard. L’Agence Régionale de Santé (ARS) du Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées rapporte que 46 personnes présentent de hauts niveaux d’arsenic, de cadmium et de plomb. Parmi eux figurent des enfants.

5 communes sont concernées par cette alerte : Saint-Sébastien-d’Aigrefeuille, Générargues, Saint-Félix-de-Pallières, Thoiras, et Tornac. L’ARS y a réalisé un dépistage sur la base du volontariat à la fin du mois de décembre 2015, dans le cadre d’un dispositif de surveillance sanitaire. Une pollution aux métaux lourds a en effet été découverte en 2007. 675 personnes au total ont réalisé des analyses de sang.

Les 46 personnes dont les taux de cadmium, de plomb et d’arsenic sont anormalement élevés bénéficieront d’un suivi médical personnalisé incluant des médecins spécialistes. En effet, une intoxication avec ces métaux est lourde d’implications pour la santé.

Des analyses à approfondir

Le cadmium est particulièrement insidieux car l’organisme l’absorbe et le stocke dans les reins mais l’élimine très peu. Ses effets irréversibles augmentent donc avec le temps et se conjuguent avec d’autres produits toxiques pour ces organes. Les méfaits du plomb sont bien documentés et connus depuis longtemps. L’intoxication chronique peut se présenter sous plusieurs formes : colique saturnique, encéphalopathie, neuropathies périphériques, atteintes rénales…

Le principal risque lié à une exposition répétée à l’arsenic est celui de développer un cancer, rappelle l’Institut de Veille Sanitaire. Les victimes peuvent aussi présenter des troubles neurologiques, cutanées, sanguins, cardiovasculaires ou hépatiques.

Le lien avec la pollution des sols doit encore être établi, précise l’ARS. Pour les autres riverains de l’ancienne mine, l’analyse des questionnaires sur les habitudes de vie et de consommation permettra d’affiner les résultats sur ce point.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité