Publicité

QUESTION D'ACTU

725 000 décès par an

Zika : le moustique reste l’animal le plus meurtrier au monde

Le moustique, responsable de l'épidémie actuelle de Zika, est l'espèce animale la plus meurtrière au monde. Par comparaison, le requin semble inoffensif. 

Zika : le moustique reste l’animal le plus meurtrier au monde Felipe Dana/AP/SIPA

  • Publié 08.02.2016 à 13h43
  • |
  • |
  • |
  • |


Les requins vous terrorisent et dans vos pires cauchemars, vous vous faites dévorer par un lion. Pourtant, sachez que vous avez bien plus de risques de mourir piqué par un insecte ou un escargot.

L’attention du monde entier est actuellement braquée sur le virus Zika, qui a atteint un seuil épidémique dans plusieurs zones d’Amérique du Sud. Ce virus, responsable de la naissance de bébés atteints de microcéphalie, se transmet principalement par la piqûre d’un insecte, Aedes albopictus, plus connu sous le nom de Moustique Tigre.

Les insectes sont nos ennemis

Comme le rappelle une infographie produite par la Fondation Bill Gates en avril 2014, le moustique est l’animal le plus meurtrier de la planète. Responsable de 725 000 décès annuels, il est le vecteur de nombreuses maladies – paludisme, chikungunya, dengue, fièvre jaune, Zika…

Chantale Goya nous aurait donc menti. Les insectes ne sont pas nos amis – mais alors, pas du tout. La mouche tsétsé tue 10 000 êtres humains chaque année ; 10 000 autres personnes perdent la vie après avoir croisé un représentant de l’espèce que les Anglo-Saxons désignent sous le terme évocateur d' « assassin bug » (insectes tueurs). On a vu plus amical.

L'escargot, plus méchant que le loup

Mais point besoin de chercher très loin pour découvrir l’un des pires ennemis de l’homme. Il suffit en effet de se regarder dans un miroir. L’être humain arrive en deuxième position parmi les animaux qui tuent le plus, avec 475 000 vies volées chaque année. Bien que la fondation Gates ne précise pas à quoi se réfère ce chiffre, la donnée semble refléter le nombre d’homicides annuels dans le monde.

« L’homme est un loup pour l’homme », soulignait Thomas Hobbes dans le Léviathan. En fait, le philosophe anglais était bien en-deçà de la réalité, puisque le loup n’arrive qu’en dernière position des animaux meurtriers, avec le requin (10 décès par an). Ces deux espèces, aussi impressionnantes puissent-elles paraître, font figure de petites frappes si on les compare au terrible escargot d’eau douce, auteur de 10 000 meurtres par an.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité