Publicité

QUESTION D'ACTU

Chez les 9-45 ans

Vaccin contre la dengue : le Brésil l'autorise en zone endémique

Le Brésil vient d'autoriser le vaccin contre la dengue, produit par le laboratoire français Sanofi Pasteur. Avec le Mexique et les Philippes, trois pays ont approuvé Dengvaxia.

Vaccin contre la dengue : le Brésil l'autorise en zone endémique LODI FRANCK/SIPA

  • Publié 29.12.2015 à 11h29
  • |
  • |
  • |
  • |


Après le Mexique et les Philippes, le Brésil autorise le vaccin contre la dengue de Sanofi Pasteur. Le laboratoire français en a fait l’annonce ce 28 décembre dans un communiqué. Avec 1,4 millions de cas en 2015, l’Etat sud-américain est un des plus gros réservoirs de cette maladie virale transmise par le moustique.

Aucun traitement n’existe à ce jour contre la dengue. En revanche, Dengvaxia agit de manière préventive pour les 4 sérotypes identifiés. Au Brésil, le vaccin sera autorisé chez les personnes âgées de 9 à 45 ans qui vivent en zone endémique, comme c’est déjà le cas au Mexique. « L’épidémie de 2015 est encore très présente dans les esprits des Brésiliens, souligne Joao Bosco Siqueira Junior, de l’Université fédérale de Goias (Brésil). L’enregistrement de Dengvaxia est ainsi le bienvenu dans le cadre de nos efforts constants de prévention de la dengue. »

5 cas autochtones en France

D’après les essais menés par Sanofi, dans 15 pays différents, le vaccin a permis de réduire la dengue chez les deux tiers des participants, 8 hospitalisations sur 10 et jusqu’à 93 % des cas de dengue sévère. Le produit semble donc bienvenu pour atteindre les objectifs fixés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), qui veut réduire de moitié la mortalité liée à cette maladie dans les pays endémiques d’ici 2020.

La dengue est une infection virale rarement mortelle mais très invalidante. Elle provoque des céphalées sévères, des douleurs musculaires et articulaires, des vomissements et de la fièvre. Lorsque celle-ci tombe, les premiers signes d’alertes surviennent. On observe alors des douleurs abdominales, une grande fatigue et des saignements. Cinq cas autochtones ont été déclarés cette année en France, dans la région de Nîmes.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité