Publicité

QUESTION D'ACTU

A l'initiative des agences onusiennes

Rage : vacciner les chiens pour enrayer un fléau mondial

Les Nations Unies et une ONG ont mis en place un nouveau cadre pour aider les Etats à mettre un terme à la rage, qui tue une personne toutes les dix minutes dans le monde. 

Rage : vacciner les chiens pour enrayer un fléau mondial Paul Raffaele/REX/REX/SIPA

  • Publié 14.12.2015 à 18h28
  • |
  • |
  • |
  • |


Le combat contre la rage se réorganise. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et d'autres structures internationales  ont publié cette semaine les détails d’un nouveau plan visant à éradiquer la rage humaine. Cette stratégie repose sur trois mesures essentielles, que les Etats sont invités à mettre en place sur leur territoire. Elle consiste en premier lieu à rendre accessibles les vaccins et les anticorps destinés à l’être humain, et à s’assurer que les personnes mordues soient traitées promptement.

En effet, « la rage est une maladie évitable à 100 % par la vaccination et une immunisation rapide après l’exposition. Mais le traitement après morsure est cher et il n’est pas abordable dans de nombreux pays asiatiques et africains », précisent les auteurs d’un communiqué.

Le coût des vaccins humains contre la rage reste ainsi inaccessible à ceux qui en auraient besoin, en priorité. De même, pour le traitement d’une personne mordue, dont le prix peut atteindre les 50 dollars (45 euros) – soit 40 jours de salaire moyen dans certains des pays affectés.

Vacciner les chiens

Par ailleurs, les agences onusiennes et l’ONG prêchent pour la prévention par la vaccination de masse des chiens, dernier pilier de ce nouveau plan. L’objectif est de combattre la maladie à la source, alors que les morsures sont à l’origine de 99 % des cas humains. Autre avantage de la mesure : une dose de vaccin canin coûte moins d’un dollar.

« En vaccinant régulièrement 70% des chiens dans les zones où la rage est présente, on pourrait ramener à zéro le nombre des cas humains. L’élimination de la rage canine par la vaccination des chiens est la solution la plus rentable et la seule possible sur le long terme », a affirmé le Dr Bernard Vallat, directeur général de l’OIE. Le plan réaffirme par ailleurs l’importance de responsabiliser les propriétaires d’animaux de compagnie et de gérer les populations de chiens errants.
 

1 mort toutes les 10 minutes

« En appliquant cette approche plus globale, nous pouvons reléguer la rage dans les livres d’histoire », a déclaré Margaret Chan, directeur général de l’OMS. Chaque année dans le monde, une personne meurt de la rage toutes les dix minutes, rappelle l’OMS. L’Asie et l’Afrique payent le plus lourd tribut ; les enfants sont les plus vulnérables. En effet, quatre personnes sur dix mordues par des chiens suspects sont des enfants de moins de 15 ans.

(1)l Organisation mondiale de la santé animale (OIE), Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et Alliance globale contre la rage (GARC : Global Alliance for the Control of Rabies)

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité