Publicité

QUESTION D'ACTU

Technique non-invasive

Carie dentaire : une méthode alternative au plombage

Les caries pourraient se guérir seules, sans avoir recours au plombage, selon des chercheurs qui ont mis au point un traitement alternatif non-insavif. 

Carie dentaire : une méthode alternative au plombage Jane Hobson/REX/REX/SIPA

  • Publié 07.12.2015 à 15h52
  • |
  • |
  • |
  • |


Bonne nouvelle pour ceux qui redoutent les fraises des cabinets dentaires. Certaines caries auraient le pouvoir de se guérir seules, sans avoir recours à la traditionnelle technique du plombage, et ce, grâce à une bonne hygiène bucco-dentaire, selon des travaux publiés dans la revue Community Dentistry and Oral Epidemiology.

Les auteurs australiens, qui ont réalisé un suivi de patients sur sept années, affirment en effet que la méthode qui consiste à creuser la dent malade puis à la combler avec un plombage, est en réalité sur-pratiquée. « Pour de nombreux patients, il n’est pas nécessaire de subir un plombage sur une carie », estiment les chercheurs, de l’Université of Sydney.

Fausses croyances

« Pendant longtemps, on a cru que les caries dentaires correspondaient à un phénomène de progression rapide, et que le meilleur moyen de les guérir consistait à identifier précocement une carie pour la retirer tout de suite, afin d’empêcher la surface de la dent de se décomposer en une cavité », notent les auteurs.

Pour autant, selon eux, cinquante années de recherches permettent d’établir que les caries ne sont pas toujours progressives et qu’elles se développent plus lentement qu’on le pense. « Par exemple, pour qu’une carie évolue de la face extérieure de la dent (émail) à la face intérieure (dentine), cela prend en moyenne quarte à huit ans. Ce qui laisse beaucoup de temps pour détecter la carie et la traiter, avant qu’elle ne devienne une cavité nécessitant un plombage ». 

Traiter les caries "jeunes"

L’équipe a mis au point sa propre méthode, le Système de Gestion des Caries (« Caries Management System »). Le protocole comprend l’évaluation du risque lié à la carie, l’analyse des radiographies dentaires, ainsi qu’un traitement spécifique de caries « neuves » (une carie qui ne s’est pas encore transformée en cavité).

Le traitement comprend l’application, par le dentiste, de vernis dentaire hautement concentré en fluorure sur le site de la carie neuve. Il consiste également à accorder une importance particulière au brossage de dent et à l’alimentation (restreindre le grignotage entre les repas et les boissons avec sucres ajoutés).
 

30 à 50% de plombages en moins

« Le SGC a été testé pour la première fois sur des patients à hauts risques, à l’hôpital Westmead, avec un grand succès », précisent les auteurs, qui estiment qu’il faut changer de paradigme sur les caries. « Nos travaux ont montré que l’on pouvait arrêter la progression d’un carie et !inverser le phénomène sans avoir recours au plombage. Une dent de devrait être creusée et plombée que s’il y a réellement une cavité qui s’est formée de manière évidente ».

Ainsi, le traitement SGC a été testé dans des cabinets dentaires de New South Wales et dans le Territoire de la capitale australienne, avec une réduction du nombre de plombage de 30 à 50%.

Mais si les participants de l’essai ont semblé globalement satisfaits d’avoir évité un soin dentaire jugé parfois invasif, les auteurs ne manquent pas de souligner que cette méthode ne peut fonctionner sans une implication réelle des patients. « Pour fonctionner, ce traitement va nécessiter un vrai partenariat entre dentistes et patients ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité