Publicité

QUESTION D'ACTU

Au Danemark

Diabète : le taux d'amputations décline mais reste élevé

Des chercheurs danois indiquent que le taux d'amputations des membres inférieurs chez les patients diabétiques diminuent. Pourtant, en France, il stagne.

Diabète : le taux d'amputations décline mais reste élevé KAREN TAM/AP/SIPA

  • Publié 23.11.2015 à 12h54
  • |
  • |
  • |
  • |


L’amputation du pied est l’une des plus grandes craintes chez les patients diabétiques. Cette intervention devient nécessaire lorsque les vaisseaux sanguins et les nerfs sont endommagés. Mais grâce aux grandes avancées des dernières décennies, le nombre d’amputations a considérablement diminué, selon une étude danoise publiée ce lundi dans la revue Diabetologia.

Les chercheurs de l’hôpital universitaire Odense (Danemark) ont étudié les données de santé de plus de 500 000 personnes vivant dans le comté Funen. Entre 1996 et 2011, plus de 2 800 amputations ont été réalisées, dont 1 285 chez des patients diabétiques.

Amélioration des traitement et éducation

En 15 ans au Danemark, le nombre d’amputations du pied chez les personnes diabétiques a diminué de 10 %, et le taux d’amputations à partir du genou de 15 %. «  Il est encourageant de constater que le nombre d’amputations décline dans le monde entier. Cependant, le taux d’amputations chez les patients diabétiques est encore très élevé par rapport aux personnes non diabétiques ce qui pose un grand défi pour améliorer les soins. »

En effet, selon ces travaux, les diabétiques ont un risque d’amputation du pied multiplié par 11 par rapport aux personnes non diabétique. Le risque d’amputation à partir du genou est quant à lui multiplié par 7 et celui de la jambe entière par 4. Pour les auteurs, cette tendance est liée à l’amélioration de la prise en charge du diabète et ses complications, notamment grâce aux médicaments et l’éducation thérapeutique des patients autour de l’hygiène du pied.

Des complications graves mais évitables

En France, le nombre d’amputations chez les patients diabétiques stagne. Parmi les 3 millions de patients diabétiques, près de 8 000 personnes ont été amputés en 2013, selon le bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) paru le 10 novembre. Les chercheurs français avaient alors souligné que « ce bilan de complications permet de rappeler la gravité du diabète. »

Aussi, pour réduire le nombre d’amputation les chercheurs danois proposent de mettre l’accent sur des consultations multidisciplinaires spécialisées dans le diagnostic et le traitement des complications vasculaires. Ils mettent également en avant l’importance de l’éducation du patient. En France, de nombreux services de diabétologie mettent en place des ateliers autour du pied et l’Assurance maladie a même intégré au forfait de prise en charge intégrale un forfait podologique de 4 et 6 séances annuelles pour les diabétiques de grade 2 et 3.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité