Publicité

QUESTION D'ACTU

Sucres ajoutés

L'excès de sodas fait grimper le risque de maladies cardiaques

Les boissons sucrées riches en fructose altérent les fonctions métaboliques de l'organisme et augmentent le risque de de diabète de type 2, infarctus du myocarde, AVC. 

L'excès de sodas fait grimper le risque de maladies cardiaques Jeff Chiu/AP/SIPA

  • Publié 29.09.2015 à 19h08
  • |
  • |
  • |
  • |


Excès de poids, risque accru de diabète de type 2, d’infarctus du myocarde et d’accidents cardiovasculaires… Toutes les études le montrent les boissons sucrées sont néfastes pour la santé. Selon une étude publiée ce lundi dans le Journal of American College of Cardiology, le fructose apporté par le sirop de maïs et le saccharose sont les grands responsables.

Naturellement présent dans les fruits, le fructose n’est pas forcément mauvais pour la santé. Mais aujourd’hui, ce sucre est retrouvé partout notamment dans l’industrie alimentaire nord-américaine où le sirop de maïs enrichi en fructose est très utilisé. Celui apporte plus de 55 % de fructose alors qu’un fruit en contient à peine 1 %.

Des effets nocifs indéniables

« Nous consommons rarement du fructose seul, la principale source de fructose est le saccharose (sucre de table composé de 50 % de glucose, 50 % de fructose, ndlr), du sirop de maïs et des sodas, relève Franck Hu, professeur de nutrition et d’épidémiologie à l’école de santé publique Chan de Harvard (Boston) et responsable de cette étude. Nos travaux soulignent le besoin urgent de mesures de santé publique pour réduire la consommation de ces breuvages. »

De fait, l’impact de ces boissons est indéniable. Selon la revue de la littérature scientifique réalisée par les chercheurs, la consommation quotidienne de sodas, jus concentrés riches en sucres et autres thés glacés, augmente les risques de diabète de type 2, d’infarctus de myocarde et d’accidents vasculaires cérébraux.


Un métabolisme particulier

Par ailleurs, les auteurs expliquent que les troubles métaboliques qui découlent de cette consommation excessive de sucre sont dus à l’ingestion du fructose dans l’organisme. « Le glucose est rapidement absorbé par le système digestif. Il est ensuite acheminé dans la circulation sanguine pour être utilisé par les tissus sous l’action de l’insuline, explique le Pr Franck Hu. Alors que le fructose est métabolisé dans le foie où il se convertit, en partie, en acide gras qui peuvent entraîner une hépatite stéatosique non-alcoolique et une résistance à l’insuline, un facteur clé pour développer un diabète et une maladie cardiovasculaire. »

Les chercheurs insistent alors sur l’importance de diminuer la consommation de ces boissons, surtout qu’elles contiennent du glucose et du fructose. Un étude publiée en juin dernier a montré qu’en 2010, ces breuvages auraient provoqué la mort de 184 000 personnes. Malgré toutes les recommandations des experts et les nombreuses alertes autour de ces produits, le monde entier continue à les consommer sans modération.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité