Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude américaine

Maladies cardiovasculaires : fritures et sodas augmentent les risques de 56 %

En comparant 5 types d'alimentation, des chercheurs américains ont montré que le régime typique du sud des États-Unis augmente de 56 % le risque de maladies cardiovasculaires.

Maladies cardiovasculaires : fritures et sodas augmentent les risques de 56 % copyright American Heart Association

  • Publié 12.08.2015 à 09h10
  • |
  • |
  • |
  • |


Le poulet frit, les abats, la charcuterie, le tout relevé d’une boisson sucrée augmente de plus de 50 % le risque de développer une maladie cardiovasculaire, révèle une étude publiée dans Circulation ce lundi.

Ce régime typique du sud des États-Unis et ses conséquences pour le cœur ont fait l’objet d’une étude réalisée pendant près de 6 ans. Plus de 17 400 personnes vivant dans différentes régions des États-Unis y ont participé. Ces dernières ont été interrogées sur leurs habitudes alimentaires et soumises à plusieurs examens médicaux. Les personnes souffrant de pathologies cardiaques n’ont pas été incluses dans cette étude.

Le pire des régimes

Selon leur alimentation, les volontaires ont été divisés en 5 groupes : le régime dit « pratique », composé de pâtes, pizzas, de cuisine mexicaine et chinoise ; le régime « végétal », riche en fruits et légumes, céréales, viande blanche et poisson ; le régime « sucré », basé sur les bonbons, les desserts et le chocolat ; le régime « alcool et salade », riche en vin, bière ou liqueur, accompagné de légumes verts et salades ; et enfin, le régime « sudiste ».

Bien qu’aucun de ces menus ne soient sain et équilibré, il apparaît que le régime « sudiste » soit le pire d’entre tous. C’est parmi les adeptes de ce régime que l’on observe le plus de cas de dyslipidémie (concentration anormalement élevée de lipides dans le sang), de diabète et d’hypertension. Ces derniers voient ainsi leur risque de développer des pathologies cardiovasculaires augmenté de 56 %. D'autres travaux confirment que ce type d'alimentation majore les risques de faire un arrêt cardiaque, un accident vasculaire cérébral ou un infarctus.

Tabac et sédentarité

« Quels que soient votre sexe, votre origine ethnique ou l’endroit où vous vivez, si vous mangez régulièrement des aliments typiques de la cuisine du Sud, vous devez être conscients du risque accru de maladies cardiovasculaires, et vous efforcer de changer progressivement vos habitudes, estime le Dr James Shikany, épidémiologiste dans le département de médecine préventive de l’université d’Alabama et responsable de ces travaux. Réduisez le nombre fois où vous mangez des aliments frits ou de la charcuterie, au lieu d’en manger tous les jours, essayez d’en consommer tous les 3 jours, puis tentez de remplacer les fritures par des légumes ».

Les chercheurs ont également noté que « les Sudistes » sont également plus enclins à fumer, à bouder l’activité physique et à souffrir d’obésité. Autant de facteurs qui accroissent les risques de développer des pathologies cardiaques et vasculaires.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité