Publicité

QUESTION D'ACTU

Identifier les femmes à risque

Prévenir les naissances prématurées grâce à l'échographie

Des chercheurs américains suggèrent que l'échographie permettrait d'identifier les femmes à risque d'accoucher prématurément, dès le 4e mois de grossesse.

Prévenir les naissances prématurées grâce à l'échographie BANOS/TPH/SIPA

  • Publié 23.09.2015 à 15h15
  • |
  • Mise à jour le 23.09.2015 à 15h16
  • |
  • |
  • |


L’échographie pourrait être un outil efficace pour identifier les mères à risque d’accouchement prématuré, selon une étude publiée dans le numéro de septembre du journal Ultrasound in Medicine and Biology. Plus précisément, c’est l’atténuation des ondes ultrasonores qui permettrait de déterminer si une femme enceinte risque d’accoucher avant la 37e semaine.

Chez 67 femmes enceintes, une équipe de recherche de l’université de l’Illinois (Chicago) a réalisé 240 échographies entre la 17e et la 21e semaine de grossesse, puis entre la 22e et la 26e semaine. Les chercheurs ont alors observé des différences significatives de l’atténuation du signal entre les femmes à risque d’accoucher prématurément et celles qui mèneront leur grossesse à terme. Ces différences étaient surtout détectables au début de la grossesse, aux alentours du quatrième mois.

Col de l'utérus raccourci

En parallèle, les chercheurs ont également mesuré la longueur du col de l’utérus, un paramètre fréquemment utilisé en clinique pour prédire le risque d’accouchement prématuré spontané. Plus la longueur du col est courte  (moins de 2,5 centimètres), plus le risque est élevé. Les données indiquent que la méthode échographique permet de détecter plus tôt les femmes à risque. En effet, à 17 semaines de grossesse, aucune d'entre elles ne présentait un col de l’utérus raccourci.

Outil complémentaire

Pour les auteurs, l’atténuation des ondes ultrasonores détectables par l’échographie peut aider les cliniciens à détecter certaines modifications cervicales, comme la souplesse du col, ou au contraire sa rigidité, de façon non invasive et fiable.

Depuis deux décennies, le nombre de naissances prématurées augmente partout dans le monde. En France, plus de 55 000 enfants naissent prématurés chaque année, selon les données de l’Insee, et parmi eux, un bébé sur cinq est un grand prématuré né entre 22 et 32 semaines.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité