Publicité

QUESTION D'ACTU

Sensibilité cérébrale différente

Epilepsie : la musique pourrait prévenir les crises

Des chercheurs américains ont découvert que l'activité cérébrale des personnes épileptiques se synchronise avec le rythme de la musique. Une découverte qui pourrait aider à prévenir les crises. 

Epilepsie : la musique pourrait prévenir les crises Future Publishing/REX/REX/SIPA

  • Publié 12.08.2015 à 09h55
  • |
  • Mise à jour le 14.08.2015 à 11h03
  • |
  • |
  • |


Le cerveau des personnes épileptiques semble réagir différemment à la musique, révèle une étude présentée au 123e Congrès annuel de l’association américaine de psychologie. Une découverte qui pourrait permettre le développement de nouvelles thérapies pour prévenir les crises d'épilepsie.

Dans la majorité des cas, l’origine de ces crises se situe dans le lobe temporal. Et c’est justement cette région du cerveau, via le cortex auditif, qui « traite » la musique. C’est pourquoi Christine Charyton, professeur adjoint de neurologie au Centre médical Wexner de l’université d’Etat de l’Ohio (États-Unis), s’est intéressée à l’effet de la musique sur le cerveau des personnes épileptiques.

L'activité cérébrale se synchronise avec la musique

Pour l'étudier, les chercheurs ont comparé les capacités de traitement de la musique de personnes souffrant d’épilepsie et de volontaires non-atteints. Grâce à des électrodes posées sur le crâne des participants, les scientifiques ont pu enregistrer l’activité cérébrale de ces derniers lors de différentes situations. Afin de réaliser un test contrôle, le premier enregistrement a été effectué durant 10 minutes alors qu’ils n’écoutaient pas de musique. Les chercheurs ont ensuite fait écouter aux participants la sonate K448 de Mozart puis une chanson de John Coltrane. Un ordre d’écoute choisi au hasard pour chaque volontaire.

Les scientifiques ont alors découvert que l’activité cérébrale des participants était plus importante lorsqu’ils écoutaient de la musique. Mais plus important encore, ils ont observé que l’activité cérébrale des 21 patients épileptiques tendait à se synchroniser avec la musique. « Nous avons été très surpris par nos découvertes, a expliqué Christine Charyton lors de sa présentation. Nous avions comme hypothèse que la musique et le silence étaient traités différemment par le cerveau. Nous ne savions pas si cela allait être différent ou similaire pour les personnes atteintes d’épilepsie. »

Rééducation par la musique

La musique se révèle également un allié de choix pour la rééducation des personnes victimes d'un accident cardiovasculaire. Grâce à la thérapie mélodique et rythmée, les patients tentent de retrouver l'usage de la parole, apprennent à prononcer les mots. Des recherches en neurosciences ont montré que ces thérapies avaient un effet direct sur le cerveau. En effet, l'imagerie indique que les connexions nerveuses entres des aires du cerveau impliquées dans la parole et la compréhension sont modifiées. 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité