Publicité

QUESTION D'ACTU

109 morts depuis le 1er juin

Noyades : les accidents en hausse cet été

Une noyade accidentelle tous les 3 jours. C’est le bilan intermédiaire de l’Institut de Veille Sanitaire. Son "enquête NOYADES" témoigne d’une hausse du nombre de cas.

Noyades : les accidents en hausse cet été DURAND FLORENCE/SIPA

  • Publié 17.07.2015 à 09h20
  • |
  • |
  • |
  • |


Le mois de juillet n’est pas fini que déjà, des centaines de noyades sont à déplorer. En moyenne, trois surviennent chaque jour en France, selon les résultats intermédiaires de l’enquête NOYADES menée par l’Institut de Veille Sanitaire (InVS). Les accidents dominent largement, comme tous les ans. Ils ont répartis de manière égale entre les différentes classes d’âge.

Depuis le 1er juin 2015, 275 noyades accidentelles ont été rapportées. Parmi elles, 109 ont entraîné le décès de la victime. C’est en hausse par rapport à l’année précédente. « Ces noyades sont liées au beau temps des dernières semaines, qui incite à la baignade », précise l'InVS. La mer est le lieu de baignade le plus propice aux accidents, d’après l’étude, suivie de loin par les piscines privées familiales et les plans d’eau.



Les personnes âgées survivent mal

Les jeunes sont légèrement plus représentés parmi les victimes, même si toutes les tranches d’âge sont touchées. La survie, en revanche, varie selon l'âge des victimes. Les jeunes enfants survivent beaucoup plus aux noyades que les personnes plus âgées. Par exemple, seules 4 victimes sur 10 âgées de plus de 65 ans survivent.


Le risque de malaise dans l’eau est augmenté par les écarts de température entre l’air et le lieu de baignade, mais aussi par la durée d’exposition au soleil. « Les noyades accidentelles se produisent principalement suite à un malaise, à une imprudence ou tout simplement au fait de ne pas bien savoir nager, rappelle François Bourdillon, directeur général de l’InVS. De manière générale, il est important d’apprendre à nager le plus tôt possible. Mieux on sait nager, et plus on a de chances d’éviter des noyades. C’est valable pour tous les âges. »

Les gestes de prévention de l'InVS :

-       Se baigner en même temps qu’un enfant et désigner un adulte responsable de leur surveillance.

-       Tenir compte de sa forme physique.

-       Se baigner dans des zones surveillées et entrer progressivement dans l’eau.

-       Eviter les repas trop copieux ou la consommation d’alcool avant ou pendant la baignade.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité