Publicité

QUESTION D'ACTU

Aux Etats-Unis

Urgences : les fumeurs sont trois fois plus nombreux à consulter

Une récente étude américaine affirme que les fumeurs seraient plus nombreux que les autres à fréquenter les services d'urgences.

Urgences : les fumeurs sont trois fois plus nombreux à consulter GILE MICHEL/SIPA

  • Publié 22.05.2015 à 11h56
  • |
  • |
  • |
  • |


Une enquête américaine a fait le lien entre une forte consommation de tabac et de drogues et les visites fréquentes aux urgences. Comme l’indique Jessica Castner de l’Université de Buffalo, ces travaux, dont les résultats ont été publiés dans la revue Nursing Research, avaient pour objectif principal de savoir si les Américains remplaçaient les consultations chez le médecin par des visites au service des urgences.

 

Le réflexe des urgences

Ainsi, les recherches se sont portées sur les données de près de 56 000 personnes âgées de 18 à 64 ans qui ont utilisé Medicaid (un programme d’aide mis en place pour aider les individus et familles à faibles revenus) pour couvrir leurs frais médicaux au cours d’une année. Les patients ont été divisés en plusieurs catégories bien distinctes dont certaines d’entre elles concernent le diagnostic d’une maladie chronique ou alors le diagnostic d’une défaillance système insuffisance rénale, cardiaque…), par exemple.

Les résultats sont attendus : les patients atteints de maladies chroniques, le plus souvent liées au tabac (cancers, maladies cardio-vasculaires…), seraient les plus enclins à fréquenter les urgences des hôpitaux américains. En moyenne, ils seraient trois fois plus que les autres. Si ces chiffres sont vrais pour les fumeurs de tabac, ils le sont également pour les consommateurs de certaines drogues.

Selon Jessica Castner, cette recrudescence seraient en grande partie due à la facilité avec laquelle les américains à faibles revenus ont désormais un accès plus facile aux soins médicaux. Ce qui a la base est une avancée sociale forte pourrait vite se transformer en casse-tête pour les hôpitaux américains puisque les patients favorisent les urgences par rapports à leur médecin. Les chercheurs affirment également que cela pourrait être un fardeau important pour les assurances.

 

Un problèmes pour l'hôpital

La publication de ces chiffres pourrait bien relancer le débat sur les passages non justifiés aux services des urgences. Selon l'auteur, les patients ont, bien sûr, besoin de soins, mais en revanche, ils peuvent en premier lieu consulter un médecin tout aussi compétent pour traiter certaines pathologies.

En France, la Coup des Comptes a récemment fait part de ses conclusions quant aux services d’urgences. Selon eux, près d’un recours sur cinq ne serait pas justifié, soit 3,6 millions de cas chaque année. Il s’agit d’un vrai problème pour l’Assurance maladie car une visite aux urgences est facturée 160 € contre 22 € pour un médecin classique. De plus, les services sont saturés et les médecins débordés.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité