Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude du King’s College London

Myopie : près d'un jeune européen sur deux concerné

Une étude britannique révèle que près du quart de la population européenne est atteinte de myopie. Près de la moitié des 25-29 ans souffrent de ce trouble de la vision.

Myopie : près d'un jeune européen sur deux concerné CLOSON/ISOPIX/SIPA

  • Publié 12.05.2015 à 20h35
  • |
  • |
  • |
  • |


Un quart. C'est la proportion des Européens qui souffrent de myopie, selon une méta analyse réalisée par des chercheurs de l’université King’s College London (Grande-Bretagne). Cette synthèse de 15 études, réalisées sur plus de 60 000 personnes dans quinze pays de l’Union européenne, a permis de montrer que près de la moitié (47 %) des 25-29 ans sont myopes. Ces travaux, publiés ce lundi dans la revue Ophtalmology, démontrent également que la myopie a un lien avec le niveau d’éducation des personnes qui en sont atteintes.

Différents facteurs de risque

Pour expliquer cette « épidémie » de myopie, les chercheurs émettent quelques hypothèses. Ainsi, l’augmentation du temps passé devant les écrans (télé, ordinateur, smartphone), le simple fait d’étudier ou encore travailler à l’intérieur plutôt que dehors à la lumière du jour seraient autant de facteurs de risque. Mais les scientifiques soulignent que la génétique, aussi bien la nutrition de la mère durant la grossesse peuvent augmenter le risque de myopie.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Lien entre myopie et niveau d’étude

En compilant les données des 15 études, les scientifiques ont constaté que la myopie a un lien avec le niveau d’éducation. En effet, la prévalence de myopes est deux fois plus importante chez les personnes ayant un niveau d’étude supérieur que chez celles qui ont un niveau primaire.
« Nous savions déjà que la myopie était de plus en plus courante dans certaines partie du monde - près de 8 jeunes sur 10 en sont affectés en Asie de l’Est (principalement dans les zones urbaines) – mais il est très intéressant de constater que le même schéma s’applique en Europe aussi », explique Katie Williams, principale auteure de l’étude.


Des conséquences à long terme

Les auteurs soulignent également que l’augmentation de la myopie quand elle concerne une grande part de la population active, a des conséquences économiques notamment sur le système de soins. Cette pathologie, causée par une distance trop importante entre la cornée et la rétine, peut entrainer dans les cas les plus graves des décollements de la rétine, des glaucomes ou des dégénérescences rétiniennes.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité