Publicité

QUESTION D'ACTU

Nouvelles technologies

Transformer son smartphone en microscope pour quelques centimes

Cette nouvelle lentille est une aubaine pour des hôpitaux isolés, qui pourront envoyer directement des images à de plus grands établissements via un simple smartphone

Transformer son smartphone en microscope pour quelques centimes Guy Bell/REX/REX/SIPA

  • Publié 05.05.2015 à 18h36
  • |
  • |
  • |
  • |


Et si la découverte de ces chercheurs de l’université de Houston (Texas) marquait la fin des microscopes hors de prix ? C’est en tout cas ce que suggère l’article publié  dans le Journal of Biomedical Optics. En effet, la lentille créée par les chercheurs texans pourrait agrandir 120 fois une image pour un coût dérisoire, seulement 3 cents. Malgré le montant ridiculement bas, un financement sera nécessaire pour la fabrication en série de ces produits, actuellement manufacturés à la main par les responsables de l’expérience.

A bien des égards, cette découverte est une aubaine pour de nombreuses personnes. Dans le milieu scolaire, le coût assez élevé des microscopes empêche certains établissements de d’équiper convenablement ou simplement de moderniser leurs appareils. Ici, avec un simple smartphone et cet appendice rajouté par un professeur, les résultats seront assez voisins de ce qu’un appareil scientifique pourrait offrir. Plus encore, dans certains hôpitaux isolés, les équipes pourront prendre ces images et les envoyer dans de plus grands établissement pour des analyses approfondies par exemple.

 

Une chance pour l'éducation

Dans l’article, Wei-Chuan Shih explique comment il a procédé avec son équipe pour créer cette lentille. Celle-ci est composée de polydiméthylsiloxane, une matière dont la texture est proche du miel, capable de se solidifier au contact de la chaleur. La courbure de la lentille (et donc sa capacité à grossir les images) est fonction du temps de contact avec une source de chaleur. Une fois terminés, les produits sont semblables à des lentilles de vue bien qu’un peu plus épaisses. Pas besoin de matériel supplémentaire pour maintenir la lentille sur le smartphone,  son adhérence naturelle lui permet d’être collée et retirée très facilement.

« Je l’ai mis sur mon téléphone, et il se trouve que cela fonctionne » affirme Shih. Si son but premier était d’envoyer ses images à des amis, les utilisations de cette nouvelle forme de lentille peuvent être multiples. Le professeur trouvait intéressante la possibilité d’obtenir un microscope portable pour un coût désuet. De plus, de nombreux étudiants utilisent déjà des systèmes à rajouter sur le téléphone pour obtenir le même résultat, or, ceux-ci coûtent 30 à 50 dollars.

 

Vers une production en série ? 

La volonté de créer des microscopes à bas prix n’est pas récente. En 2013, un médecin canadien missionné en Tanzanie avait créé un appareil pour moins de 15 dollars. Il avait utilisé pour cela un smartphone, une lampe de chevet et une loupe achetée 8 dollars. Bien sur les résultats ne sont pas dignes d’un microscope professionnel, mais ils peuvent être très utiles en cas de diagnostic sur le terrain.

En attendant une mise en vente au grand public de ces lentilles, le professeur Shih a mis en place une page de crowdfunding afin de rassembler les fonds pour une production en série. Une somme de base de 12 000 dollars sera nécessaire.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité