Publicité

QUESTION D'ACTU

ApneaApp

Apnées du sommeil : les détecter chez soi, avec son smartphone

Des chercheurs américains ont mis au point une appli qui permettrait de diagnostiquer facilement les personnes atteintes d'apnées du sommeil. Deux millions de Français seraient concernés.

Apnées du sommeil : les détecter chez soi, avec son smartphone POUZET/SIPA

  • Publié 28.04.2015 à 15h11
  • |
  • |
  • |
  • |


Des chercheurs de l’Université de Washington ont récemment mis au point une application, ApneaApp, qui permet de détecter les apnées du sommeil. Ce syndrome, qui touche une personne sur 13 Outre-Atlantique et près de 2 millions de personnes en France peut avoir des conséquences sévères sur la santé. En effet, les pause respiratoires répétées perturbe la qualité du sommeil, avec des conséquences sur l'humeur et la fatigue diurne. Mais les apnées du sommeil sont également associées à un sur-risque de maladies cardio-vasculaires.

Enregistrer et étudier les variations respiratoires

L'appli à la faculté d’enregistrer, durant le sommeil, les bruits habituellement inaudibles. ApneaApp analyse la fréquence respiratoire durant la période de sommeil et permet de consulter au réveil un rapport indiquant les possibles anomalies. L'application fonctionne à la manière d'un sonar. Elle émet, via le haut-parleur du téléphone, des ultra-sons, réfléchis par le corps du dormeur. En analysant ce signal, il alors est possible de détecter les micro-mouvements. « Il s’agit du même principe qui permet aux chauve-souris de se déplacer », explique Rajalakshmi Nandakular, créatrice du projet et doctorante à l’Université de Washington. 

Pour les personnes en couple, l’application est également capable de différencier plusieurs respirations, mais également de faire abstraction des bruits parasites (son de voix, klaxons de voiture…). « Aujourd’hui, on peut utiliser les smartphones pour réaliser des choses incroyables, on ne soupçonne pas leurs capacités », complète Shyam Gollakota, l’autre responsable du projet. 

Un diagnostic fiable et rapide

Sur les 37 patients testés, 32 ont été correctement classifiés par l'application. Les cinq échecs n’en sont finalement pas vraiment : les personnes concernées étaient des cas « intermédiaires ».

Actuellement, pour diagnostiquer les personnes victimes d'apnées du sommeil, il est nécessaire d'effectuer des tests, qui nécessitent de passer une nuit dans un centre spécialisé. Par sa simplicité d'utilisation ApneaApp, pourrait permettre d'identifier plus rapidement et à moindre coût ces patients.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité