• CONTACT


LES MALADIES

Comment enlever une écharde ? : nettoyer, retirer le corps étranger et désinfecter

Comment enlever une écharde ? : nettoyer, retirer le corps étranger et désinfecter

Comment enlever une écharde ? : nettoyer, retirer le corps étranger et désinfecter
©123RF-Achim Prill
Publié le 09.01.2016
Mise à jour 23.01.2016
Mots-clés :

Comment enlever une écharde ? : QUE FAIRE ?

Que peut-on faire en cas d’écharde ?

Il faut d’abord nettoyer la plaie dans un bain d’eau savonneuse chaude pendant quelques minutes ce qui ramollit la peau et facilite l’extraction, puis désinfecter avec un antiseptique sans appuyer.
Si l’écharde dépasse de la peau, il faut la retirer délicatement avec une pince à écharde ou à épiler, préalablement désinfectée à l’alcool ou à l’eau de Javel, en s’aidant d’une loupe si nécessaire.
Si l’écharde ne dépasse pas et semble recouverte par la peau, il faut prendre une aiguille désinfectée et fendre délicatement la peau en regard de l’écharde avec la pointe de l’aiguille, en décollant un bord de l’écharde pour pouvoir la saisir avec une pince.
En cas de limaille de fer, il est possible de s’aider avec un aimant pour amorcer la sortie de la limaille, voire son extraction.
Il faut éviter de casser l’écharde en deux et il faut toujours la retirer dans le sens opposé à celui de sa pénétration. Les piquants d’oursins sont particulièrement cassants et il est possible de dissoudre la composante calcaire des piquants avec du jus de citron ou du vinaigre blanc.
Il faut désinfecter à nouveau la plaie et la laisser à l’air libre afin de pouvoir la surveiller et dépister une infection débutante.
Il faut s’assurer que sa vaccination contre le tétanos est à jour et sinon, il faut consulter son médecin dans les 48 heures.

Quand faut-il consulter un médecin ?

Le plus souvent une écharde que l’on aperçoit sous la peau peut être enlevée en entier et sans difficulté avec une pince à épiler, surtout si une partie dépasse de la peau. Mais dans certains cas, il est nécessaire de consulter un médecin. C’est particulièrement le cas si :
• L’écharde est profondément enfouie dans la peau ou sous les ongles.
• L’écharde ou l’épine est de grande taille et risque d’avoir abimé un vaisseau sanguin, un nerf ou un tendon sous la peau.
• Dès les premiers signes d’infection : rougeur et douleur qui augmente.
• En cas de diabète et d’écharde dans le pied (le pied du diabétique est particulièrement fragile vis-à-vis des infections.
• Si l’on n'arrive pas à retirer l’écharde soi-même ou si elle s’est cassée et qu’il en reste dans la peau.
• Si l’écharde est située près d’un endroit fragile ou difficile à atteindre (visage, orifices naturels).
• Si la vaccination contre le tétanos n’est pas à jour.

Comment éviter d’avoir une écharde ?

Il faut regarder où l’on met ses mains et ses pieds, ainsi que ses fesses au jardin ou à la campagne, comme à la mer.
Il ne faut pas marcher pieds nus sur un vieux parquet, en particulier à l’extérieur.
À la mer, en particulier sur les fonds rocheux et s’il y a des oursins, il faut mettre des sandalettes en plastique pour se baigner.

<< COMPRENDRE
PLUS D’INFOS >>

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES