• CONTACT
 my div'); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''+divToPrint+''); newWin.document.write(''); newWin.document.close(); }

LES MALADIES

Phimosis

Phimosis

Le phimosis, rétrécissement du prépuce qui empêche le décallotage, est une affection très fréquente sans gravité et régressant spontanément dans la plupart des cas. Parfois, cependant, une petite chirurgie est nécessaire.

Phimosis
© iStock-yoglimogli
Publié le 12.07.2022
Phimosis : un prépuce trop serré d'évolution est très souvent favorable : COMPRENDRE

Des mots pour les maux

Le prépuce est le repli de peau mobile qui recouvre le gland. Le terme phimosis vient d'un mot grec signifiant en français « museler, entourer le cou ».

La posthectomie est le terme médical désignant la circoncision c'est-à-dire l'ablation du prépuce, que ce soit pour des raisons médicales ou religieuses. Le terme posthé vient du grec signifiant « prépuce, phallus » et ectomie désigne l'excision.

Qu'est-ce qu'un phimosis ?

On parle de phimosis quand le prépuce est rétréci et empêche le décallotage, c'est-à-dire l'action de découvrir le gland en repliant le prépuce. Le prépuce est le repli de peau mobile qui recouvre le gland.

Quels sont les types et causes des phimosis ?

Le phimosis peut être congénital ou acquis et l'on distingue également les phimosis physiologique et pathologique.

On parle de phimosis congénital lorsque l'enfant naît avec. C'est le cas pour plus de 95 % des garçons. L'évolution est alors dans la plupart des cas favorable sans nécessité de traitement. Il régresse en moyenne vers l'âge de 5 ans. Il s'agit dans ces cas là d'un phimosis physiologique c'est-à-dire normal, n'occasionnant ni gêne ni complications ni nécessité de traitement.

Le phimosis peut aussi être acquis. C'est-à-dire qu'il apparaît alors qu'il n'existait pas auparavant. Il peut survenir dans l'enfance ou à l'âge adulte. Il peut être dû à une maladie du prépuce comme le lichen, le psoriasis ou l'eczéma ou des traumatismes tels que des décallotages forcés.

Chez l'adulte, il peut aussi être causé par une maladie générale comme le diabète ou lors du vieillissement en cas de mauvaise hygiène locale associée. Le phimosis est alors pathologique, c'est-à-dire « anormal » et nécessitant donc une prise en charge. Un phimosis physiologique peut aussi devenir pathologique s'il se complique ou s'il ne disparaît pas vers l'âge de 5-6 ans.

Quelles sont les complications du phimosis ?

Le phimosis peut engendrer des difficultés pour uriner, occasionnant un jet d'urine faible et une inflammation locale à cause de l'accumulation d'urine sous le prépuce. Il peut aussi être à l'origine d'infection du gland ou du prépuce, avec rougeur et douleur locale voir écoulement de pus. On parle alors de « balanoposthite ». Il peut aussi être responsable d'un « paraphimosis », qui est un étranglement du gland par l'anneau du prépuce empêchant le recallotage. L'accident survient en cas décallotage forcé ou d'érection. Il s'agit d'une urgence chirurgicale+++.

Enfin le phimosis peut provoquer des douleurs lors des rapports sexuels. Les adultes atteints de phimosis non traités ont aussi plus de risque d'avoir un cancer de la verge, mais cette complication est rare.

DIAGNOSTIC >>

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES