• CONTACT
Publicité

>
>
Syndrome du canal carpien : un nerf médian comprimé au poignet et des douleurs à la main
Syndrome du canal carpien : un nerf médian comprimé au poignet et des douleurs à la main
Publié le 28.12.2015
Syndrome du canal carpien : un nerf médian comprimé au poignet et des douleurs à la main
shih-wei/iStock

Syndrome du canal carpien : CONSULTATION

Que faire pour se soulager en attendant la consultation ?

Il est toujours possible de prendre des médicaments contre la douleur « antalgiques » comme le paracétamol ou un anti-inflammatoires non stéroïdiens à visée antalgique, comme l’ibuprofène à faible dose.
Les douleurs liées à la compression du nerf médian dans le canal carpien sont dépendantes d’un certain nombre de gestes professionnels ou de loisir qu’il convient d’éviter ou de limiter.
Quelle qu’en soit la cause, il existe presque toujours une aggravation positionnelle de la compression. Il est donc possible de soulager une partie ou la totalité les douleurs en mettant le poignet dans sa position de plus grande ouverture, c’est-à-dire la main dans le prolongement de l’avant-bras ou en légère extension.<brattelle. En l’absence d’attelle, il est possible d’en confectionner une provisoire en se servant d’une cuillère à soupe et d’un bandage : il faut placer le dos de la cuillère dans la paume de la main et faire remonter le manche le long de la face antérieure du poignet, puis la maintenir en place avec la bande (qui ne doit pas être trop serrée pour ne pas couper la circulation).
Ces quelques gestes permettent la plupart du temps d’attendre la consultation plus confortablement.

Que dire lors de la consultation ?

Pour établir le diagnostic et proposer un traitement adapté, le médecin a besoin d’avoir une chronologie précise de l’apparition des troubles, connaître le contexte dans lequel ils sont apparus et apprécier l’intensité des troubles et leur retentissement sur la vie quotidienne et professionnelle.
Les principales questions qu’il va poser seront donc :
Quand ont commencé les troubles ?
Quelles sont les circonstances d’apparition ?
Quel type de troubles : douleur ? Fourmillements ? Décharge électrique ? Ou diminution de la sensibilité ?
Quels sont les doigts touchés ? Uniquement les 3 premiers ou tous ?
Existe-t-il un horaire particulier avec une prédominance nocturne ?
Existe-t-il des circonstances ou des gestes favorisants ?
Y a-t-il des gestes ou des positions qui soulagent ?
Y a-t-il un déficit de la préhension pouce-index avec maladresse et lâchage d’objets ?

<< DIAGNOSTIC
TRAITEMENT >>

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité