Publicité

QUESTION D'ACTU

Dépassements d’honoraires : les médecins ralentissent


  • Publié 27.06.2013 à 10h08
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est une première depuis 2008. Le taux des dépassements d’honoraires pratiqués par les médecins du secteur 2 est en baisse. Certes, il n’est passé que de 56,1 % en 2011 à 55,9 % en 2012 mais, pour Vincent Collen dans les Echos, ce chiffre est peut-être le signe « d’une légère inflexion ».  L’accord signé en 2012 entre les médecins et l’Assurance maladie en vue de modérer le niveau moyen des dépassements pourrait porter ses premiers fruits.

Mais attention de ne pas crier victoire trop vite. Ainsi, note le quotidien économique, le nombre de spécialistes libéraux a encore augmenté l’an dernier : ils étaient  23 000 fin 2012, soit 42,4 % de cette population médicale, contre 41,8 % en 2011. Dans plusieurs spécialités, plus d'un médecin sur deux pratique des honoraires libres. C’est le cas pour les ophtalmologues (56 %), pour les ORL (59 %), pour les gynécologues-obstétriciens (65 %) et pour les chirurgiens (79 %).

Ces inégalités selon les spécialités se retrouvent sur les niveaux des dépassements demandés. Ils varient même du simple au double entre l’ouest de la France (40 % en moyenne sauf en Aquitaine) et l’Ile-de-France (80 %).

En octobre dernier, rappelle le journaliste, le contrat d’accès aux soins visait à geler les tarifs des praticiens pendant 3 ans. En échange, les médecins bénéficient d’une meilleure prise en charge de leurs cotisations sociales, et leurs patients, d’un meilleur niveau de remboursement. 5 000 spécialistes ont opté pour cette formule et l’Assurance maladie espère en convaincre 3 000 autres dans les trois prochains mois. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité