Publicité

QUESTION D'ACTU

Sex toys : moins de produits chimiques que dans les jouets


  • Publié 04.07.2017 à 09h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Pesticides, dioxine, phtalates… Si la composition des couches pour bébés a encore bien des progrès à faire, un secteur semble, lui, avoir pris le problème à bras le corps. Selon nos confrères suisses du Matin, les sex-toys contiendraient aujourd’hui moins de produits chimiques que les jouets pour enfants !

Ce constat surprenant est le fruit des analyses menées par la très sérieuse autorité d’inspection des produits chimiques suédoise. En 2015, 112 jouets pour enfants sont passés entre les mains des experts suédois. En 2016, les scientifiques ont choisi de s’intéresser aux jouets pour adultes, cette fois-ci. Ils ont en tout testé 44 articles.

Résultats sans appel : la présence de produits chimiques interdits a été relevée dans 15 % des jouets pour enfants contre 2 % des Mr Rabbit, canards vibrants et autres godemichés. « Seul un godemiché en plastique a posé problème avec sa paraffine chlorée, composé dangereux pour l'environnement et soupçonné d'être cancérigène », précise Le Matin. Des phtalates à des concentrations supérieures à 0,1 % (seuil au-delà duquel ils doivent en principe être mentionnés) ont été retrouvés dans 3 articles.

Une enquête menée en 2014 par l’association Générations Cobayes avait montré que seuls 8 % des utilisateurs de sex-toys utilisaient des produits étiquetés « sans phtalates », et un sur deux n’était pas au courant des produits potentiellement présents dedans. En contact avec la muqueuse, les perturbateurs endocriniens pourraient pénétrer plus facilement dans l’organisme. Les utilisateurs de sex-toys ont été sensibilisés à plusieurs reprises sur ces risques de mieux en mieux compris. Leurs habitudes d’achat changent et les fabricants l’ont bien compris, comme semblent l’indiquer les résultats suédois. Certaines marques vont même jusqu’à proposer aujourd’hui des sex-toys « bio » ou « écologiques ».

Pour ceux et celles qui ne jurent que par le naturel, attention tout de même. L’actrice Gwyneth Paltrow, qui vendait et vantait les vertus des œufs de jade sur son site Goop s’est récemment faite épinglée par les médecins. Ces objets aussi exempts de produits chimiques soient-ils peuvent d’avérer dangereux pour le périnée.

 

Première publication le 25 janvier 2017 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité