Publicité

QUESTION D'ACTU

Protéine C

Découverte de la protéine qui fait battre le coeur en rythme

Des chercheurs ont identifié la protéine qui permet aux fibres musculaires du coeur de se contracter de manière synchronisée. Ces travaux pourraient aider  la recherche contre les arythmies cardiaques.

Découverte de la protéine qui fait battre le coeur en rythme SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 22.02.2015 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Un coeur bat en moyenne 35 millions de fois par an, et 2,5 milliards de fois au cours de l’existence. Chaque battement doit être orchestré avec une stricte précision ; la moindre erreur de cadence peut causer une mort immédiate.

Depuis des décennies, les scientifiques se demandent comment cet organe peut battre avec tant de régularité et de synchronisation, alors qu’il est composé de nombreux éléments en mouvement Le mystère vient d’être partiellement levé.

« Protéine C »
Une équipe de l’Université de Maryland a, en effet, identifié la protéine responsable de cette parfaite harmonie : la protéine C cardiaque de liaison à la myosine - également appelée « protéine C ».  Les chercheurs se sont fondés sur des travaux précédents qui ont montré que le calcium déclenche le battement de coeur en activant les protéines responsables de la contraction des sarcomères - des segments de fibre qui composent les cellules musculaires du coeur.

Chef d’orchestre
Étonnamment, les molécules de calcium ne sont pas distribuées de manière uniforme le long des sarcomères ; elles sont libérées au niveau de leur extrémité. Pourtant, les sarcomères se contractent tous de manière synchronisée. Selon les chercheurs, c’est justement grâce à la protéine C, qui joue le rôle de chef d’orchestre.


Source : Wikimédia/CC/Sameerb

En effet, la protéine C aurait pour fonction de sensibiliser les parties du sarcomère qui sont « mal fournies » en protéines de calcium. Ainsi, le centre du sarcomère reçoit autant de calcium que les extrémités, ce qui permettrait aux fibres musculaires de se contracter toutes en rythme.

A l’origine des arythmies
Des dysfonctionnement de cette protéine pourraient être à l’origine des arythmies cardiaques, l’une des pathologies du coeur les plus courantes, qui peut mener à la mort subite lorsque le coeur perd sa capacité à pomper le sang, expliquent les auteurs.

Consultez notre fiche sur les troubles du rythme cardiaque

Les résultats de l’étude ont été publiés dans la revue Science Advances.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité