Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude menée en Californie

Cancer colorectal : la maladie progresse chez les jeunes

La mauvaise hygiène de vie des jeunes commence à faire des dégâts massifs. Depuis une trentaine d’années, le cancer colorectal progresse chez les moins de 50 ans.

Cancer colorectal : la maladie progresse chez les jeunes (Rich Pedroncelli/AP/SIPA)

  • Publié 23.01.2015 à 16h44
  • |
  • |
  • |
  • |


Le dépistage organisé a fait reculer le cancer colorectal chez les plus de 50 ans. Mais chez les jeunes, la maladie progresse fortement depuis une vingtaine d’années. C’est ce que conclut une étude menée en Californie (Etats-Unis), publiée dans le Journal of Adolescent and Young Adult Oncology.

 

Une hausse marquée chez les 30-39 ans

Une équipe de l’université de Californie à Irvine a passé en revue tous les cancers colorectaux inscrits au registre californien des cancers entre 1988 et 2009. Sur les 230 000 dossiers retenus, 2 % sont survenus avant 50 ans. L’âge moyen au moment du diagnostic (69 ans) reste élevé… mais de plus en plus de jeunes adultes sont touchés par la maladie, constatent les chercheurs : « Malgré une baisse graduelle de l’incidence du cancer colorectal dans la population californienne, et une faible incidence absolue de ce cancer chez les jeunes adultes, nous avons observé une hausse significative de l’incidence du cancer colorectal dans les deux groupes de jeunes adultes (20-29 ans et 30-39 ans), ainsi que chez les individus âgés de 40-49 ans. »

 

 

Le mode de vie en cause

La majorité des participants à l’étude étaient Caucasiens. Mais ce n’est pas l’ethnie la plus concernée par l’augmentation des cancers chez les jeunes. L’âge moyen au diagnostic est le plus bas chez les Hispaniques (64 ans contre 70 ans). L’incidence confirme cette tendance : elle varie de 0,7 cas pour 100 000 habitants chez les femmes Afro-américaines ou Hispaniques à 1,2 chez les hommes Asiatiques ou habitant les îles du Pacifique pour les plus jeunes (20-29 ans). La répartition est la même, mais plus élevée, chez les 30-39 ans.

Avant 50 ans, le cancer colorectal n’est pas dépisté en routine, hormis lorsqu’un patient possède des facteurs de risque. C’est donc sans surprise que le stade de la tumeur au diagnostic est plus avancé.

 

Selon les auteurs, le mode de vie n’est pas étranger à cette hausse du cancer colorectal chez les jeunes adultes. « Il est prouvé que les facteurs diététiques, comme la consommation de graisses, de viande rouge, de fruits et légumes, ainsi que les facteurs ayant trait à l’hygiène de vie, comme l’activité physique et l’obésité, modifient le risque de cancer colorectal », rappellent-ils. En novembre dernier, une équipe est parvenue aux mêmes conclusions. Plusieurs études ont justement alerté sur les mauvaises habitudes des jeunes Américains : alimentation trop grasse, pas assez de fruits et légumes… et activité physique trop faible.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité