Publicité

QUESTION D'ACTU

La science a besoin de vous

Votre sol contient peut-être le médicament du futur

Des chercheurs américains lancent un vaste programme de science participative. L'objectif est de découvrir de nouvelles molécules dans les sols du monde entier pour créer de futurs médicaments.

Votre sol contient peut-être le médicament du futur SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 21.01.2015 à 17h47
  • |
  • |
  • |
  • |


Faites progresser la science : envoyez un échantillon de votre sol ! Ce sont les chercheurs de l’Université Rockfeller (New York) qui ont lancé cet appel surprenant, relayé par BBC News. Leur ambition est de récupérer des échantillons de sol des quatre coins du monde. A l'origine de cette initiative, la découverte récente d’un nouvel appareil capable de récolter dans le sol des bactéries jusqu'alors inaccessibles. Or, c'est en effet dans le sol qu'ont été découverts plusieurs principes actifs parmi les plus importants de la pharmacopée moderne, tels la pénicilline, la streptomycine, la tétracycline mais aussi certaines molécules contre le cancer.

Les chercheurs de l'Université Rockfeller ont déjà commencé à passer les sols au peigne fin : ils disposent d’échantillons en provenance de plages, de forêts et de déserts sur les cinq continents. Mais il est reste compliqué pour une équipe de recherche d'effectuer des prélèvements partout sur la planète. C'est là où les citoyens du monde entier entrent en jeu. Les chercheurs ont créé un grand programme de science participative relayé sur le site Internet, Drugs from Dirt ("Des Médicaments à partir du sol"). « Le monde est grand et nous ne pouvons pas visiter tous ses recoins. Nous avons donc besoin d’un peu d’aide pour prélever des échantillons de sol en provenance de partout dans le monde. Si ça vous intéresse, inscrivez-vous ! », expliquent-ils sur le site.

185 échantillons testés pour l'instant

Les chercheurs semblent particulièrement intéressés par la possibilité de recevoir des échantillons en provenance d’environnement non-explorés, comme des cavernes, des îles, des sources d’eaux chaudes etc. Des lieux où pourraient se cacher l’avenir de la science et qui pourraient permettre de découvrir des bactéries nouvelles, vitales pour la recherche sur les médicaments, les antibiotiques mais aussi d'autres types de traitements.

Sur les 185 échantillons qu’ils ont d'ores et déjà testés, plusieurs ont montré des résultats très intéressants, comme les chercheurs le rapportent sur e-Life. D’une source d’eau chaude au Mexique, ils ont extrait des molécules similaires à l’epoxomicine, substance naturelle utilisée dans de nombreux médicaments contre le cancer. Dans le sol du sud-ouest des Etats-Unis, ils ont découvert une molécule assez similaire à la rifamycine un antibiotioque, qui pourrait nous permettre de trouver un traitement contre la bactérie multi-résistante de la tuberculose.

Si vous êtes intéressés par cette initiative, vous pouvez vous inscrire à cette adresse.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité