Publicité

QUESTION D'ACTU

Comme jouer du violon

Smartphone : utiliser un téléphone tactile modifie votre cerveau

Les chercheurs de l'Université de Fribourg ont montré qu'utiliser un smartphone avait un impact similaire sur le cerveau que la pratique d'un instrument.

Smartphone : utiliser un téléphone tactile modifie votre cerveau Bitbite/REX/REX/SIPA

  • Publié 24.12.2014 à 16h32
  • |
  • |
  • |
  • |


Vous l’aurez remarqué, les gens passent de plus en plus de temps la tête plongée dans leur téléphone, que ce soit pour jouer à un jeu, lire les infos (d’ailleurs vous êtes peut-être en train de lire cet article depuis votre téléphone) ou surfer sur les réseaux sociaux. Des scientifiques se sont intéressés à l’impact que cette pratique pouvait avoir sur notre cerveau. Résultats : utiliser un smartphone modifie votre cerveau, selon une étude publiée dans la revue Current Biology. Mais pas de panique : les changements sont sans danger, et sont semblables en fait aux changements qui peuvent intervenir chez les personnes jouant de la musique !

Afin d’obtenir ces résultats, les scientifiques de l’Université de Fribourg (Suisse) ont utilisé un électro-encéphalogramme pour mesurer l’activité électrique du cerveau de 37 personnes entre 19 et 34 ans : 26 d’entre elles se servaient d’un smartphone à écran tactile et 11 utilisaient un (bon vieux) téléphone à touches. Les scientifiques ont placé 62 électrodes sur le crâne des candidats et leur ont fait tapoter avec trois doigts (pouce, index, majeur) plusieurs centaines de fois afin d’enregistrer l’activité cérébrale. Plus précisément, les scientifiques cherchaient à capter « l’activité électrique que cette stimulation suscitait dans le cortex somatosensoriel », comme le résume Le Monde.

Plasticité du cerveau

Et ils ont trouvé des différences notables entre les utilisateurs de smartphones et les gens qui utilisent des téléphones portables « classiques » : l’amplitude des signaux enregistrés étaient plus importante chez les utilisateurs de smartphone que chez les utilisateurs de vieux téléphones.

Selon les chercheurs, ces résultats évoluent en fonction de l’utilisation de l’écran tactile : plus les candidats utilisaient fréquemment leur smartphone, et plus la réponse du cortex étaient importante sur l’électro-encéphalogramme. 

Ce que montre l’étude, c’est que ce qui est vrai chez les musiciens ayant commencé l'apprentissage d'un instrument au cours de l'enfance l’est également chez les personnes « lambda » ayant commencé à utiliser un smartphone il y a peu : « Les récepteurs du cortex somatosensoriel sont donc continuellement remodelés par l'utilisation de technologie digitale », concluent ainsi les chercheurs. Une nouvelle preuve de la plasticité de notre cerveau.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité