Publicité

QUESTION D'ACTU

Découverte

Diabète : l'espoir pourrait venir de certains acides gras

Cette nouvelle catégorie d'acides gras produite par le corps humain pourrait aboutir à de nouveaux traitements contre le diabète.

Diabète : l'espoir pourrait venir de certains acides gras PureStock/SIPA

  • Publié 13.10.2014 à 15h11
  • |
  • |
  • |
  • |


Des chercheurs ont découvert de nouveaux acides gras aux propriétés inédites : ils protégeraient contre le diabète. En effet, les auteurs de ces travaux ont constaté qu'en donnant ces acides gras à des souris de laboratoire modifiées génétiquement pour développer l'équivalent du diabète adulte (type 2) humain, ces rongeurs avaient une réduction de leur niveau élevé de sucre sanguin. Dans le même temps, ces chercheurs ont également déterminé que les personnes avec des teneurs très basses de ces acides gras avaient un risque très élevé de diabète.

Cette decouverte pourrait être utilisée à des fins thérapeutiques contre le diabète, estiment ces scientifiques de l'Institut Salk à La Jolia en Californie et du Beth Israel Deaconess Medical Center (BIDMC) à Boston (Massachusetts), auteurs de cette découverte. Les acides gras sont des lipides, c'est-à-dire la matière grasse des êtres vivants. En excès, ils peuvent entraîner l'apparition de maladies cardiovasculaires, mais les chercheurs ont découvert ces dernières années certains lipides - dont ces nouveaux acides gras, mais aussi les Omega 3 trouvés dans les poissons gras et certaines céréales - aux vertus excellentes pour la santé.

« Ces acides gras sont étonnants car ils peuvent aussi réduire les inflammations, ce qui laisse penser que, outre le diabète, nous pourrions découvrir des possibilités d'utiliser ces molécules pour combattre des inflammations chroniques, comme la maladie de Crohn ou l'arthrite », relève la Dr Barbara Kahn, vice-présidente de la faculté de médecine du BIDMC, le principale auteur de cette étude publiée en ligne dans la revue Cell.

Dans le monde, 2,5 millions de personnes seraient diabétiques dont 92 % de type 2. L'évolution de cette maladie est due en particulier à de mauvaises habitudes alimentaires et à une vie quotidienne de plus en plus sédentaire.
La moitié des diabétiques meurt à la suite de maladies cardiovasculaires. Entre 10 et 20 % des Européens meurent d'insuffisance rénale, 10 % développent de graves déficiences visuelles et 50 % souffrent de neuropathie diabétique.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !
Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité