Publicité

QUESTION D'ACTU

Arbitrage européen

Fausse alerte : le poids n'altère pas l'efficacité de la contraception d'urgence

Pour l’Agence européenne des médicaments, le poids de la femme n'altére pas l'efficacité de la contraception d'urgence hormonale. 

Fausse alerte : le poids n'altère pas l'efficacité de la contraception d'urgence  SERGE POUZET/SIPA

  • Publié 09.10.2014 à 13h35
  • |
  • |
  • |
  • |


La pilule de lendemain, qui fait office de contraception d’urgence pour les femmes ayant eu un rapport non ou mal protégé est efficace quel que soit le poids de la femme. C’est ce que conclut une analyse du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA), réalisé dans le cadre d’un arbitrage européen. Un résultat validé par la Commission européenne le 30 septembre. 

Ellaone et Norvelo
Parmi les méthodes contraceptives existantes en France, il existe deux dispositifs appelés « pilules du lendemain.» La première, distribuée en pharmacie, au lycée et dans les plannings familiaux sans ordonnance est un traitement à base de levonorgestrel seul ( dont le Norvelo) et doit se prendre dans un délai de 72 heures après un rapport non ou mal protégé. La deuxième spécialité, à prendre dans un délai de 5 jours maximum, contient de l’ulipristal ( EllaOne)

Ces deux médicaments ont fait l’objet de deux études cliniques dans le cadre d’une demande de modifications du Résumé des Caractéristiques du Produit (RCP) de Noverlo.

Fausse alerte
Les résultats de l’évaluation européenne finalisée en novembre 2013 remettaient en question l’efficacité de la pilule chez les femmes pesant plus de 75 kg. Une mise en garde qui a motivé un arbitrage de la Comission européenne. Or, l’analyse réalisée par la CHMP en juillet 2014 sur EllaOne et Norvelo a trouvé des résultats contradictoires quant à l’altération des effets contraceptifs selon le poids de la femme. Le comité en a donc conclu que le rapport bénéfices/risques reste inchangé et que le poids n’a aucune incidence sur l’efficacité des produits. 

 

Stérilet au cuivre
Il existe un autre mode de contraception d’urgence non hormonale : le dispositif intra-utérin, dit stérilet au cuivre. Le stérilet peut être posé par une sage-femme, un gynécologue ou un médecin du planning familial. Les médecins généralistes sont moins nombreux à le pratiquer. Pour bénéficier de cette contraception d’urgence, il suffit d’obtenir un rendez-vous en urgence. Un entretien avec le spécialiste permettra de déterminer ce qui, de la pilule ou du stérilet, est la méthode la plus adaptée. Car le stérilet possède aussi quelques contre-indications, comme une infection gynécologique ou une malformation de l’utérus. Dans tous les cas, il est vivement recommandé de consulter un médecin avant de prendre une décision.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité