Publicité

QUESTION D'ACTU

M’T Dents

Les programmes scolaires sur la prévention dentaire amputés

Le gouvernement a décidé de supprimer le financement de « M’T dents », un programme d’éducation à la santé bucco-dentaire en milieu scolaire.

Les programmes scolaires sur la prévention dentaire amputés POUZET/SIPA/SIPA

  • Publié 10.09.2014 à 17h28
  • |
  • |
  • |
  • |


On pourrait presque en sourire… En pleine polémique sur les « sans-dents » - le nom que François Hollande donnerait aux « pauvres », selon son ex-compagne Valérie Trierwiller – le gouvernement a jeté un pavé dans la mare en supprimant des crédits alloués à l’éducation bucco-dentaire en milieu scolaire.

Les dentistes consternés
C’est l'Union Française pour la santé bucco-dentaire (UFBSD) qui révèle l’information dans un communiqué dénonciateur (fichier PDF). « Nous découvrons avec stupeur que l’ensemble des fonds attribués (…) au programme M’T Dents est purement et simplement supprimé pour les trois prochaines années, dès cette rentrée ! » s’insurgent les auteurs.

« M’T Dents » a été mis en place en 2007 par l’Assurance Maladie pour promouvoir la santé bucco-dentaire dans les écoles et lutter contre les inégalités socio-économiques en matière de santé. Le programme prend en charge à 100% les visites chez le dentiste pour les enfants de 6, 9, 12, 15 et 18 ans. Selon la Drees (division statistique du ministère de la Santé), 60 à 70 % des enfants de 6-12 ans ont bénéficié de ces examens gratuits. Le programme prévoit également des interventions dans les classes pour sensibiliser les enfants au brossage de dents et aux risques carieux.

Un programme efficace
Si les aides aux soins dentaires sont maintenues, en revanche, la présence en milieu scolaire subit un sévère coup de rabot. Les programmes de prévention, qui concernaient jusqu’ici 250 000 enfants, devraient être réduits à une dizaine de classes par département. Soit 20 000 enfants au total, choisis parmi les couches les plus défavorisées.

Une mesure regrettable pour l’UFBSD, qui affirme qu’ « en santé bucco-dentaire, l’impact de la prévention est immédiat : elle engendre un changement de comportement dont les bénéfices sont rapidement visibles en bouche ». Dans le communiqué, les auteurs rappellent que le nombre de caries par enfant de 12 ans est passé de 4,2 en 1987 à 1,2 en 2006, et qu’en 2013, 56 % des enfants de 12 ans n’avaient pas la moindre carie en bouche. Et tout cela, grâce la prévention…

« La prise en compte de la santé dentaire des enfants ne peut être uniquement affaire d'un suivi en cabinet dentaire (...). Une éducation collective en milieu scolaire reste le socle permettant à chaque enfant d'avoir les clefs pour maîtriser sa santé dentaire tout au long de sa vie », insiste l'association qui a maintenant, et sans aucun doute, une dent contre le gouvernement.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité