Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude pilote

Des jeux vidéos pour soigner la dépression des personnes âgées

Pour lutter contre la dépression résistante chez les personnes âgées, une équipe américaine a mis au point un jeu sur ordinateur. Il a fait reculer les symptômes dépressifs des 11 participants.

Des jeux vidéos pour soigner la dépression des personnes âgées DUCLOS ALEXIS/SIPA/DUCLOS/SIPA

  • Publié 06.08.2014 à 16h23
  • |
  • |
  • |
  • |


Des jeux sur ordinateur pour lutter contre la dépression. Une méthode originale, mais efficace, si l’on en croit une étude pilote menée par le Weill Cornell Medical College de New York (Etats-Unis). Parus dans Nature Communications ce 5 août, les résultats plaident en faveur d’une approche différente chez les personnes âgées.

 

Deux jeux qui stimulent le cerveau

11 patients âgés de 60 à 89 ans ont intégré cette étude. Tous atteints d’une dépression lourde, ils n’ont observé aucun effet des traitements médicamenteux. Même l’escitalopram (SEROPLEX), considéré comme une référence, ne fonctionnait pas. L’équipe du Weill Cornell Medical College a déjà noté, par le passé, que les personnes âgées chez qui les médicaments ne font pas effet présentent aussi des troubles de la fonction exécutive. Dirigés par Sarah Shizuko Morimoto, les chercheurs ont donc tenté de soigner ce second trouble pour résorber le premier.

 

L’équipe du Dr Morimoto a donc mis au point deux jeux sur ordinateur. Le premier, qui présente des balles qui bougent sur l’écran, consiste à presser un bouton à chaque fois qu’elles changent de couleur. Cela permet de stimuler l’attention et la précision. Le second, qui propose plusieurs listes de mots au joueur, demande de classer rapidement les mots dans différentes catégories, ce qui stimule la rapidité et la précision. Le niveau de difficulté augmentait selon le taux de réussite.

 

Après l’échec de tous les médicaments

Les résultats des jeux sur les symptômes dépressifs se sont observés dès 4 semaines, contre 12 en moyenne avec l’escitalopram. Autre intérêt : l’approche « jeu vidéo » s’est avérée aussi efficace que le médicament contre la dépression… et a en plus boosté les fonctions exécutives des participants. Prochaine étape : un essai clinique randomisé, sur une population plus large, afin de confirmer ces résultats préliminaires.

 

L’approche ne reste cependant envisageable que chez des patients âgés pour lesquels l’approche médicamenteuse n’a pas fonctionné, à savoir un tiers des seniors dépressifs. « La dépression est une maladie sérieuse, qui menace parfois la vie des malades », rappelle Sarah Shizuki Morimoto. « C’est une maladie biologique du cerveau, tout comme les autres maladies, et elle doit être traitée. » Si les antidépresseurs peuvent avoir des effets secondaires lourds, ne pas les utiliser n’est pas une option, souligne-t-elle.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité