Publicité

QUESTION D'ACTU

Risques d'effets indésirables

Médicaments pour enfants : 41% des parents font des erreurs de dosage

Les enfants doivent prendre leurs médicaments, mais les parents doivent aussi apprendre à mieux les donner, et à utiliser les cuillères dosettes, pour éviter le surdosage.

Médicaments pour enfants : 41% des parents font des erreurs de dosage CLOSON DENIS/ISOPIX/SIPA

  • Publié 18.07.2014 à 11h32
  • |
  • |
  • |
  • |


Petite cuillère ou dosette de médicaments, le choix de l’une ou l’autre pour donner son traitement à un enfant peut être lourd de conséquences. Une étude, publiée dans la revue américaine Pediatrics, montre que le fait de donner un médicament en utilisant autre chose que la cuillère dosette millimétrée qui l’accompagne, conduit à des erreurs de la part des parents, et notamment à du surdosage.

Deux fois plus de risque
Des chercheurs de l’université de New York, ont ainsi suivi 287 parents d’enfants de moins de neuf ans, qui s’étaient vus prescrire un médicament à prendre quotidiennement pendant deux semaines.

Au total, 41% d’erreurs médicamenteuses ont été comptabilisées. Mais lorsque que l’on regarde dans le détail et que l’on s’intéresse au moyen utilisé par les parents pour donner le traitement à l’enfant, les différences de surdosage varient nettement.

Ainsi, 16,7% des parents utilisaient une cuillère à soupe ou à café, et non la dosette prescrite. Les chercheurs ont montré que parmi ces derniers, la probabilité de faire une erreur était deux fois plus importante que pour les parents utilisant la cuillère à dosage présente avec le médicament.

Effets indésirables
Ces résultats sont inquiétants dans la mesure où un tiers des erreurs médicamenteuses donnent lieu à des effets indésirables, selon l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM). Ceci peuvent être gênants, mais sans gravité (nausées, étourdissement, troubles digestifs ou respiratoires) ou plus sérieux, et nécessitant l'intervention rapide d'un médecin.

Utiliser l'ustensile fourni avec le médicament n'empêche pas les erreurs, mais limite les conséquences de santé gênantes pour l'enfant, tel est donc le message que vise à faire passer cette étude.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité