Publicité

QUESTION D'ACTU

Utilisation de tensiomètres

Hypertension : l'auto-mesure fait baisser la pression et les coûts

Une récente étude américaine démontre les économies que l’utilisation des tensiomètres à domicile permettra de réaliser aux compagnies d’assurance dans les dix années à venir.

Hypertension : l'auto-mesure fait baisser la pression et les coûts SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 16.07.2014 à 09h47
  • |
  • |
  • |
  • |


Tous les systèmes de santé sont confrontés à des restrictions budgétaires. Autant dire que les traitements qui permettent de faire des économies sont regardés de près. « Aux Etats-Unis, plus de 76 millions d’adultes souffrent d’hypertension », indique une étude publiée récemment par l’American Heart Association. Dans cette enquête, les chercheurs ont analysé les données de deux compagnies d’assurance américaines afin de savoir si la prise de tension à domicile était rentable. Dans les deux cas, la majorité des membres étaient des femmes. La seconde compagnie comprenait un nombre important de personnes de 65 ans ou plus (60%) souffrant d’hypertension artérielle. Ces personnes possèdaient des tensiomètres à leur domicile dont elle se servaient quotidiennement.

Le tensiomètre fait économiser les compagnies d’assurance
Inventé en 1896 par l’italien Scipione Riva-Rozzi, cet accessoire presque aussi vieux que le cinéma servant à mesurer la tension artérielle est vivement recommandé par les cardiologues et les sociétés savantes à travers le monde. « Largement utilisé aux Etats-Unis, le tensiomètre aide efficacement les patients à se gérer de chez eux et diminue les dépenses des compagnies d’assurance », estime Alejandro Arrieta, l’auteur principal de l’étude. Ces réductions de dépenses seraient considérables puisque, selon l’étude, pour chaque dollar investi par les patients dans l’achat d’un tensiomètre, les compagnies d’assurance économiseraient entre 0,85 et 3,75 dollars (soit 2.76 euros) cette année et entre 7,50 et 19,34 dollars (soit 14.24 euros) dans dix ans.

L’effet blouse blanche
En France, on estime que 25 % des hommes et 18 % des femmes sont hypertendus, soit 14,5 millions de personnes. Si l'hypertension n’est pas traitée, elle peut provoquer de graves lésions (AVC, infarctus du myocarde, de l’insuffisance cardiaque). D’où l’importance de mesurer régulièrement sa tension, surtout après l’âge des 65 ans. Les médecins ont toutefois observé un phénomène étonnant ces dernières années : plus de 25% des personnes âgée ont une tension plus élevée dans le cabinet de leur médecin que dans leur salon. C'est ce que l'on appelle l'effet blouse blanche. « C’est la raison pour laquelle il est bien plus efficace de mesurer sa tension artérielle chez soi avec son propre appareil », estime le Pr Jean-Jacques Mourad, responsable du centre d’excellence en hypertension artérielle au CHU Avicenne à Bobigny.

Des appareils du quotidien
Si l’efficacité des tensiomètres a été prouvée, reste à savoir si les patients en font bon usage. Selon le Pr Mourad, la réponse est « oui , même s’il connaît des hypertendus bien gérés et bien contrôlés qui se rendent chez leur médecin tous les mois ». L’espérance de vie de ces appareils est de 10 à 15 ans « à condition bien sûr de changer les piles ! » indique le Pr Mourad. « Parfois, certains patients rangent leur appareil au fond d'un placard une fois l’effet de curiosité passé », déplore-t-il. D’autres patients l’ont en revanche pleinement intégré dans leur quotidien, désireux la plupart du temps d’espacer les visites chez leur médecin.

Un nouveau mode éléctronique de consultation est même en train de se mettre en place : « Le malade envoie ses moyennes de pression artérielle à son médecin par email. Mais cette méthode n’est pas encore employée partout, on n’en qu'au stade de l’expérimentation. Il faut encore trouver la solution pour l'ordonnance etc. Cependant, elle fonctionne bien sur des petits échantillons, » explique le Pr Mourad. Et des consultations en moins sont aussi source d'économies pour la collectivité.

Le coût moyen d’un tensiomètre en France est de 30 euros. « A ce prix là, les appareils sont fiables à 100%. Cela reste honnête. Il n’est pas rare de voir des patients s’en faire offrir un pour Noel ou à la fête des pères », raconte le Pr Mourad.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité