Publicité

QUESTION D'ACTU

Mauvais conseils et faux résultats tensionnels

Hypertension : les applis smartphone et vidéos en ligne souvent trompeuses

Mesurer son hypertension avec une appli smartphone ou la soigner via des vidéos sur Internet risquent d'induire les patients en erreur. Deux études révèlent que les conseils et les résultats sont erronnés.

Hypertension : les applis smartphone et vidéos en ligne souvent trompeuses Simon Lees / Future Pub/REX/SIPA

  • Publié 18.05.2014 à 19h12
  • |
  • |
  • |
  • |


En France, environ 8 millions de personnes souffrent d’hypertension artérielle. A cause des risques d’infarctus du myocarde et d’accident vasculaire cérébral, l’hypertension doit être mesurée de manière régulière. Et de plus en plus de praticiens recommandent à leurs patients de mesurer eux-mêmes leur tension artérielle. Ils conseillent d’utiliser du matériel précis et professionnel. En effet, si vous comptiez le faire à l’aide d’une appli de smartphone ou si vous comptiez soigner votre hypertension à l’aide de tutoriels trouvés sur le site Youtube, c’est fortement déconseillé. Deux nouvelles études, qui seront présentées à l’American Society of Hypertension, montrent que ces outils ne vont pas vous aider à gérer votre hypertension.

Youtube, attention aux informations erronées

Cette étude a été menée par le Docteur Nilay Kumar de la Cambridge Health Alliance. Pour les besoins de l’étude, la chercheuse a visionné des vidéos avec comme mot clé, les termes « pression artérielle élevée » et « hypertension ». Elle en a sélectionné 176 sur les millions de propositions que lui faisait la plus grande plateforme de vidéos au monde.

Sur ces 176 vidéos, plus d’un tiers d’entre elles donnaient des informations complètement fausses concernant l’hypertension et proposaient la prise de compléments alimentaires ainsi que des traitements alternatifs. Parmi les traitements, des vidéos proposaient l’ail, l’enzyme Q10, L-arginine (une enzyme présente dans les boissons énergisantes). Pourtant, aucun de ces traitements n’a été approuvé pour l’hypertension.

Pour le Dr Kumar, c’est inquiétant car « les vidéos avec de fausses informations ont beaucoup plus de vues que les vidéos émanant des autorités sanitaires ». Elle recommande donc de regarder les vidéos des autorités sanitaires comme celles de l’American Heart Association.

Les applis Smartphone, des mesures souvent inexactes

Une seconde étude s’est intéressée à deux applications permettant de mesurer sa propre pression artérielle. Dans les deux cas, ces applications ont à chaque fois donné des mesures totalement imprécises. La première donnait une pression trois points au-dessus de l’appareil de mesure tensionnelle d’un médecin. La seconde donnait une pression 5 points inférieure à celle du médecin.

Par conséquent, les auteurs déconseillent à toute personne souffrant d’hypertension d’utiliser ces applications.

Cette étude pose le problème de la régulation des ces outils technologiques. Surtout que de plus en plus de patients les utilisent pour prendre en charge leur propre santé. Les auteurs de l’étude demandent donc à ce que les autorités proposent des homologations avant que ces applications ne soient utilisées comme des dispositifs médicaux.


Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité