Publicité

QUESTION D'ACTU

Un cousin de la dengue et du chikungunya

Virus zika : un nouvelle menace transmise par le moustique tigre

Un nouveau virus commence à faire parler de lui, le virus Zika, transmis par le moustique tigre. Il pourrait représenter une menace pour la France.

Virus zika : un nouvelle menace transmise par le moustique tigre AP/SIPA

  • Publié 28.05.2014 à 19h55
  • |
  • |
  • |
  • |


Un nouveau venu chez les arboravirus.

Le moustique tigre représente actuellement une menace en France, étant présent dans 34 départements et actif dans 18 d'entre eux. L'aedes albopictus, plus connu sous le nom de « moustique tigre », en raison des zébrures sur son corps, est vecteur de nombreux virus, dont la dengue et le chikungunya. Sa singularité réside dans le fait qu'il pique principalement le jour. Originaire d’Asie, le moustique tigre a été introduit en Afrique dans les années 90. 

 

Les mêmes symptômes que le dengue et le chikungunya

Le virus zika, arobravirus de la même famille que la dengue et le chikungunya, est également originaire d'Afrique et présente les mêmes symptômes que ses cousins. Dans un premier temps isolé de l'homme, le virus a révélé sa capacité épidémique en 2007, avec 5000 cas en Micronésie dans le Pacifique, et 55 000 cas fin 2013 en Polynésie. 

En raison de ces événements récents, des chercheurs de l’IRD et du CIRMF se sont penchés au Gabon sur les épidémies concomitantes de dengue et de chikungunya survenues en 2007 à Libreville, capitale du Gabon, et qui a affecté 20 000 personnes et ils se sont demandés si le virus zika était passé inaperçu aux yeux des scientifiques, du fait qu'il présente les mêmes symptômes que les deux autres virus. 

 

Les chercheurs ont donc analysé une seconde fois les échantillons sanguins prélevés en 2007 chez les malades. Il ressortait que de nombreux cas étaient dus au virus zika, et que les habitants de Libreville ont été infectés par ce dernier avec la même fréquence que par les virus de la dengue ou du chikungunya. La capitale a donc en réalité connu en 2007 une épidémie concomitante de dengue, de chikungunya et de zika, sans le savoir. Les scientifiques ont ensuite ré-analysé les moustiques capturés en 2007, et ces travaux attestent pour la première fois de la présence de zika chez le moustique tigre. Celui-ci, connu comme vecteur de la dengue et du chikungunya, véhicule donc aussi le virus zika. 

Ces résultats pourraient représenter une nouvelle menace de propagation de la fièvre zika pour la santé humaine dans le monde, et en Europe, en raison de l'expansion planétaire de cet insecte.


Quelles mesures de prévention ?

Aucun plan national de lutte contre l'installation du moustique tigre n'ayant été mis en place pour le moment, et aucun vaccin n'existant pour le moment contre ces virus, le ministère des Affaires sociales et de la Santé prévoit une surveillance accrue des espèces et des cas humains en France.

Les autorités sanitaires recommandent notamment de vider régulièrement toutes les surfaces au sein desquelles le moustique tigre prospère, telles que les bouteilles cassées, les boîtes de conserve, les pots de fleurs, les coupelles sous les pots de fleurs, toute sorte de petites retenues d'eau. Afin d’éviter d’être piqué, il est conseillé d’équiper les fenêtres et ventilations de moustiquaires, et d’utiliser des répulsifs.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité