Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude sur 20 ans

Fruits et légumes à 20 ans, bonne santé des artères à 40

Pour une bonne santé cardiovasculaire, il faut s’y prendre tôt. Delon une étude, consommer beaucoup de fruits et légumes frais assure des artères saines vingt ans plus tard.

Fruits et légumes à 20 ans, bonne santé des artères à 40 POUZET/SIPA

  • Publié 31.03.2014 à 11h26
  • |
  • |
  • |
  • |


La santé des artères se construit dans la jeunesse. Une étude, présentée ce 28 mars à la conférence annuelle de l’American College of Cardiology à Washington (Etats-Unis), montre les bienfaits des fruits et légumes sur la santé cardiovasculaire.

 

Consommer des fruits et légumes frais à vingt ans permet une bonne santé du cœur des femmes plus tard. C’est le résultat du suivi de plus de 2 500 personnes pendant 20 ans. Les artères des femmes sont préservées, et leur risque d’athérosclérose réduit de 40%. Pour obtenir ces bienfaits, les femmes ont consommé 8 à 9 portions quotidiennes de fruits et légumes pour un régime de 2 000 calories. Ces bénéfices sont établis par rapport à un groupe « témoin » qui a consommé 3 à 4 portions de fruits et légumes. Dans le cadre de l’étude, une portion équivaut à une coupe de fruits ou un plat de légumes environ.

 

Ces résultat « confortent l’hypothèse selon laquelle le développement de plaques dans les artères est un processus qui commence tôt dans la vie et peut être ralenti grâce à un régime alimentaire sain à un jeune âge », explique le Dr Michael Miedema, auteur de l’étude. « C’est quand on est jeune que l’on prend ses habitudes alimentaires. Il est donc important de savoir que les bons choix alimentaires ont des effets bénéfiques tout au long de la vie. » L'athérosclérose est la formation de plaques dans les artères. Elle favorise notamment le risque d'AVC et d'infarctus. Adopter une hygiène de vie saine, comme en privilégiant les fruits et légumes, permet de prévenir les plaques.

Mais les hommes n’ont tiré aucun bienfait d’une consommation de fruits et légumes en grande quantité. Un mystère pour les chercheurs, qui soulignent que d’autres études ont observé cela, et aucune n’a pu expliquer biologiquement ces inégalités.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité