Publicité

QUESTION D'ACTU

Un gène et une défaillance thyroïdienne

Un test génétique pour repérer les enfants à risque de faible QI

Chez des enfants présentant un variant génétique et un faible taux d'hormone thyroïdienne, le risque d'avoir un quotient intellectuel bas est multiplié par 4. Un test génétique permettrait de les dépister.

Un test génétique pour repérer les enfants à risque de faible QI SIERAKOWSKI/ISOPIX/SIPA

  • Publié 24.03.2014 à 18h58
  • |
  • |
  • |
  • |


Savoir si son enfant va avoir un faible quotient intellectuel, cela sera peut-être possible grâce aux travaux de chercheurs britanniques. Ils ont découvert que chez des enfants de moins de 7 ans, la présence d’un certain gène multipliait par 4 le risque de développer un faible QI, si ces enfants avaient également un faible taux d’hormone thyroïdienne.


Un QI inférieur à 85

Les chercheurs de l’université de Cardiff et Bristol ont étudié les données génétiques de plus de 3 000 enfants. Et ils se sont concentrés sur le gène codant l’enzyme deiodonase-2. Celui-ci est associé à des problèmes de santé tels que le diabète ou l’hypertension artérielle. Les enfants qui avaient un variant de ce gène et une défaillance thyroïdienne avaient un risque augmenté de développer un QI inférieur à 85. Au Royaume-Uni, cela concerne 4% des naissances chaque année.
Selon les auteurs de l’étude, la mise au point d’un test génétique, plus un dépistage néonatal de la fonction thyroïdienne, permettrait de détecter les enfants à risque. Un traitement par hormone thyroïdienne permettrait à ces enfants de développer un quotient intellectuel normal.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité