Publicité

QUESTION D'ACTU

Alerte maximale

Pollution aux particules fines : les départements se mobilisent

Plusieurs régions, dont l'Ile-de-France, le Centre et Rhône-Alpes ont décrété le seuil d'alerte maximum. A Paris, les déplacements non polluants sont facilités.

Pollution aux particules fines : les départements se mobilisent XAVIER FRANCOLON/SIPA

  • Publié 13.03.2014 à 12h03
  • |
  • |
  • |
  • |


Depuis une semaine, les conditions climatiques exceptionnelles, que connaît la France, sont propices à la présence de particules fines (PM10) dans l’air. Les nuits sont fraîches et les journées chaudes. Ce phénomène d’inversion de température entraîne l’enfermement des particules PM10 entre les masses d’air chaude placées en altitude et les masses d’air froide placées au ras du sol.

 

Une pollution nationale

Depuis ce mercredi soir, le niveau d’alerte a été déclenché dans les départements de Haute-Normandie, du Calvados et la Manche ainsi qu’une grande partie de la région Poitou-Charentes (Vienne, Deux-Sèvres, Charente-Maritime), la région Nord/Pas de Calais, Picardie, Marne et Ardennes, la majorité de la région Centre (l'Eure-et-Loir, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher et le Loiret), la région Rhône-Alpes et l’Ile-de-France.

 

Image issue du site Prev'air

En Ile-de-France,  AirParif prévoit des niveaux de particules fines extrêmement élevés pour la journée d’aujourd’hui. L’association s’appuie sur des mesures dans des stations dans l’agglomération parisienne (Paris intramuros et banlieue).  L'indice européen Citeair varie de 0 à 100 avec 5 qualificatifs, de très faible à très élevé. Le taux de particules PM10 devrait atteindre 100 sur 100, c’est-à dire-un taux très elevé.

La situation en Ile-de-France

Taux de PM10 dans l'air, AirParif

En Poitou-Charentes, les trois départements ont tous été placés en alerte maximale. Aujourd’hui et probablement jusqu’à la fin de semaine, la qualité de l’air restera extrêmement mauvaise avec, sur l’échelle française de mesure de la qualité de l’air, le niveau 8 sur 10.

La région Rhône-Alpes est elle aussi concernée par la pollution aux PM10. Comme l’Ile de France, le phénomène d’accumulation de particules fines a commencé en fin de semaine dernière.

La situation en région Rhône-Alpes

 

Certains transports gratuits en Ile-de-France

La Mairie de Paris propose une série de mesures d’urgence afin de ne pas participer à l’augmentation des taux de particules fines dans l’air parisien. Elle rend gratuite le stationnement résidentiel jusqu’à ce la levée de l’alerte. Les Vélib’ et les Autolib’ seront gratuits pour toute la période d’alerte. Ces mesures encouragent les parisiens à privilégier les transports en commun plutôt que la voiture.

En Province, les agences régionales d’analyses de l’air recommandent aux personnes fragiles de ne pas trop s’exposer à l’air extérieure. Elles demandent aussi à tout le monde de ne pas faire d’activité physique intense en extérieur pour limiter les risques de problèmes pulmonaires ou cardiaques. Lors d’épisodes de pollution comme celui-là, ces agences prônent un abaissement de la vitesse sur les grands axes routiers autour des villes.

En effet, la voiture est une des principales responsables de la pollution aux particules fines. Les particules M10 proviennent en particulier des véhicules diesel. L’activité industrielle et les activités domestiques comme le chauffage sont aussi des sources de diffusion de particules fines.

 

Des particules dangereuses pour votre santé

Les particules fines présentent un risque non négligeable pour la santé : elles s’incrustent en profondeur dans les poumons. Elles peuvent y causer des inflammations. Puisqu’elles véhiculent parfois des composés cancérigènes, elles peuvent favoriser la survenue d’un cancer. Chez les personnes fragiles (insuffisance respiratoire ou cardiaque, asthme), elles peuvent être la cause d’une aggravation de l’état de santé cardiaque ou pulmonaire. 

 

La situation devrait s’améliorer d’ici la fin de semaine. Les prévisions atmosphériques annoncent du mauvais temps ce qui devraient chasser ces nuages de particules fines.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité