Publicité

QUESTION D'ACTU

Expérience sur des souris

L'effet Ray Charles : se priver de la vue pour améliorer l'ouïe

Des souris plongées dans le noir pendant une semaine ont vu leur audition s'améliorer. L'expérience, menée par deux chercheurs américains, est concluante mais les effets sont temporaires. 

L'effet Ray Charles : se priver de la vue pour améliorer l'ouïe L'effet Ray Charles, c'est le décuplement d'un sens en l'absence d'un autre. VOLPE/SIPA

  • Publié 07.02.2014 à 18h08
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est un lieu commun que lorsque quelqu’un est privé d’un de ses sens depuis l’enfance, ses autres sens sont décuplés. Il existe quelques exemples célèbres. Les musiciens Ray Charles et Stevie Wonder ont développé une oreille très sensible à la musique, en partie à cause de leur cécité. Le héros de comics, Dardevil, illustre ce lieu commun. Il est aveugle et avec l'aide de ses autres sens, il peut se déplacer et combattre le crime. C’est un personnage fictif mais il caractérise une interrogation à laquelle la science tente de répondre. Est-il vraiment possible de décupler un de ses sens en se privant d’un autre ?

Aveugle pendant une semaine, leur ouïe s'améliore

Hey-Kyong Lee, spécialiste en neuroscience à l’université John Hopkins, s’est associé au biologiste Patrick Kanold pour étudier la relation entre la vision et l’ouïe dans le cerveau. Pour se faire, ils ont placé des souris dans un environnement obscure pour enregistrer la réaction de leur cerveau à certains sons. Les résultats sont étonnants : les chercheurs ont découvert qu'en limitant la vue de ces souris, leur audition s’est largement amélioré. En monitorant leur activité cérébrale, ils ont observé que les souris arrivaient à capter des sons très difficiles à capter normalement. Ces résultats montrent qu’en se privant de la vue, il est donc possible d'améliorer son audition.

Ce phénomène s’explique par un changement de circuit dans le cerveau des souris. C’est à dire que leur cerveau va emprunter d'autres chemins et ne plus passer par la zone en charge de la vue. À la place, l'activité cérébrale s'amplifie dans le cortex primaire du son, la partie du cerveau en charge des sons aigus et graves.

 

On est loin d’une application sur les hommes

N’étant qu’au début de ses recherches sur le sujet, Patrick Kanold reconnaît que « nous ne savons pas combien de jours un humain devra rester dans le noir pour obtenir cet effet, et si ils auront envie de le faire ». Rester dans le noir trop longtemps peut être désagréable voir dangereux. Certaines personnes restant trop longtemps dans un noir des plus complet peuvent avoir de très sévères hallucinations. Les deux scientifiques pensent pouvoir créer des sessions plus courtes et éviter ce problème.

Pour l’instant, ces effets sont temporaires. En effet, les souris récupèrent une audition normale après quelques semaines dans un environnement éclairé. Dans les cinq prochaines années, les deux scientifiques vont chercher un moyen de rendre ce changement auditif permanent. Si une solution est trouvée, cette étude pourrait révolutionner la vie de milliers de personnes avec des problèmes d'audition. En revanche, ces recherches ne pourront pas permettre aux personnes sourdes de retrouver l'audition.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité