Publicité

QUESTION D'ACTU

Un risque réduit de 28%

4 pots et demi de yaourt par semaine pour se protéger du diabète

Manger des yaourts et des produits laitiers faibles en graisses est associé à un risque réduit de diabète de type 2. C’est le résultat d’une étude menée sur 11 ans.

4 pots et demi de yaourt par semaine pour se protéger du diabète Gerard Lacz / Rex Featu/REX/SIPA

  • Publié 07.02.2014 à 07h00
  • |
  • |
  • |
  • |


« Les produits laitiers sont nos amis pour la vie ! » Ce slogan historique du Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière (CNIEL) n’a jamais été aussi justifié. Yaourts et autres produits laitiers fermentés faibles en graisses sont associés à un risque réduit de diabète de type 2, affirme ce 6 février une étude dans Diabetologia.

 

Protéines, vitamines, minéraux… les éléments bienfaiteurs des produits laitiers sont nombreux. En raison de leur teneur élevé en matière grasse, leur consommation doit être limitée. Mais cela ne signifie pas qu’il faut les bannir de notre alimentation, bien au contraire. Cette étude démontre qu’en consommer une bonne quantité est bien plus bénéfique que de s’en abstenir. « Cette étude souligne le fait que certains aliments peuvent avoir un rôle important dans la prévention d’un diabète de type 2, et peuvent figurer dans les messages de santé », commente le Dr Nita Forouhi. C’est le cas des produits laitiers, à condition qu’ils soient pauvres en matière grasse.

 

Un effet bénéfique dû à la vitamine D, au calcium et aux probiotiques

Les produits laitiers fermentés (yaourts, fromages frais, fromages blancs) pauvres en matière grasse sont bénéfiques. Une étude menée sur 11 ans a mis en évidence une réduction de 24% du risque de développer un diabète de type 2. Ce sont les yaourts à faible teneur en matière grasse qui sont les plus bénéfiques. A condition d’en manger 4 pots et demi par semaine (4 fois ½ 125g), le risque de diabète de type 2 est diminué de 28%. En consommer en lieu et place d’un en-cas classique est aussi positif.

 

« A une époque où les preuves se multiplient que la forte consommation de certains aliments (…) est mauvaise pour notre santé, il est rassurant d’entendre que d’autres aliments, comme les yaourts ou les produits laitiers fermentés faibles en matière grasse, peuvent être bons pour la santé », se réjouit le Dr Forouhi. Cette étude ne fait certes que mettre en évidence une association. Cependant, les chercheurs estiment que la vitamine D, le calcium ou les probiotiques sont à l’origine de ce risque réduit.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité