Publicité

QUESTION D'ACTU

Baisse de la pression artérielle, de la mortalité...

Deux verres de lait par jour protègent le coeur

Consommer deux verres de lait par jour serait aussi efficace qu'un quart de statine. Les produits laitiers aident à la prévention des facteurs de risque cardio-vasculaire, et font baisser la mortalité.

Deux verres de lait par jour protègent le coeur COLOR CHINA PHOTO/SIPA

  • Publié 20.01.2014 à 18h28
  • |
  • |
  • |
  • |


Les produits laitiers sont-ils nos amis pour la vie ? A cette question que beaucoup se posent, des cardiologues viennent d'apporter des éléments de réponse. A l'occasion des Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie (JESFC) organisées ce week-end, certains de ces spécialistes ont présenté deux études françaises sur le sujet. Et les résultats de ces recherches vont tous dans le même sens : les produits laitiers ont de réels bénéfices cardiovasculaires, notamment en terme de mortalité.

Les facteurs de risque cardiovasculaire protégés
Dans l’étude MONICA, des chercheurs ont analysé les données de 976 hommes âgés de 45 à 65 ans et ils les ont suivis pendant 15 ans. A l'aide des premiers résultats récoltés, ils ont réussi à montrer que les produits laitiers faisaient diminuer la pression artérielle, le pré-diabète et l’obésité débutante. « Il nous manquait toutefois des résultats concernant le mauvais cholestérol », confie le Pr Jean Ferrières, co-auteur de l’étude Monica, et secrétaire général de la société française de cardiologie, contacté par pourquoidocteur.
Et visiblement, les produits laitiers n'en finissent plus de démontrer leurs bienfaits. Car les résultats les plus récents, présentés lors du Congrès, ont montré que la consommation de lait, fromage blanc, yaourt réduisait la présence du mauvais cholestérol (le LDL-cholestérol) avec autant d’efficacité que si on prenait le quart d’une statine (médicament anti-cholestérol).

Ecoutez le Pr Jean Ferrières, cardiologue au CHU de Toulouse : « Le résultat bénéfique sur le LDL cholestérol a un effet non négligeable sur la mortalité à long terme...»


Par ailleurs, ces travaux ont aussi révélé que les hommes qui consommaient au total le plus de produits laitiers, de lait et de yaourts et fromage blanc, étaient moins souvent atteints de syndrome métabolique. Ce dernier est caractérisé par la conjonction de divers troubles d'origine glucidique, lipidique ou vasculaire, associés à une surcharge pondérale, qui vont provoquer un diabète de type 2 et prédisposer à l'athérosclérose. Au final, le risque de décès par maladie cardio-vasculaire à 10 ans s'est retrouvé diminué de 30 % chez les plus gros consommateurs de produits laitiers comparé aux plus faibles.


Exception faite avec le fromage
Par ailleurs, le Pr Jean Ferrières indique que ces bénéfices sur la santé ont été constatés avec des consommations en produits laitiers tout à fait raisonnables, qui correspondent au Programme National Nutrition Santé (PNNS) : 2 verres de lait par jour ou encore 120g de yaourt.

Mais tous les produits laitiers n'ont pas les mêmes vertus. Ainsi, manger du fromage n'a pas été associé à un bénéfice sur les facteurs de risque cardio-vasculaire. « Que l’on mange peu ou beaucoup de fromage n’a aucune incidence », ont relevé les chercheurs. A noter également que les consommateurs de produits laitiers ont un meilleur équilibre alimentaire : ils mangent plus de fruits et légumes, de poisson, de viande, volaille et oeufs et boivent moins d’alcool. Cette alimentation globale équilibrée est un élement indispensable à prendre en compte pour comprendre ces résultats bénéfiques, souligne l'équipe.

Ecoutez le Pr Jean Ferrières 
: « Le quart d'une statine correspond à un à deux verres de lait par jour... Ce sont des consommations tout à fait correctes...»


Des produits laitiers, mais avec modération
Enfin, au-delà des résultats satisfaisants  sur les facteurs de risque cardiovasculaire, les données ont montré que la mortalité est significativement diminuée chez les plus gros consommateurs de produits laitiers, et aussi de fruits et légumes et pain. Globalement la mortalité au cours des 15 ans de suivi est diminuée de 59 % chez les sujets ayant les consommations de produits laitiers, fruits et légumes et pain les plus élevées. Toutefois attention à ne pas abuser des produits laiters car une surconsommation peut avoir des effets délétères sur la santé. Ces produits favorisent en effet la prise de poids du fait de l'apport calorique élevé.


Ecoutez le Pr Jean Ferrières 
: « Les sujets risquent de prendre du poids s'ils consomment trop de produits laitiers. Il faut être dans des consommations raisonnables pour avoir l'effet bénéfique...»



Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité