Publicité

QUESTION D'ACTU

Rapport de l'OMS

Soins palliatifs : 9 malades sur 10 n'y ont pas accès dans le monde

L'Atlas mondial des soins palliatifs, publié par l'OMS, montre qu'1 personne sur 10 bénéficie de tels soins dans le monde. Seulement 20 pays sont équipés de ces services.

Soins palliatifs : 9 malades sur 10 n'y ont pas accès dans le monde Patiente séropositive à l'unité de soins palliatifs de l'hôpital de Puteaux (CHARUEL/SIPA)

  • Publié 30.01.2014 à 10h57
  • |
  • |
  • |
  • |


Tous les ans, 20 millions de personnes ont besoin de soins palliatifs en fin de vie dans le monde. Mais « seule 1 personne sur 10, qui a besoin de soins palliatifs pour soulager la douleur, en bénéficie ». L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dresse ce triste bilan ce 28 janvier dans son Atlas mondial des soins palliatifs. Parmi ces patients, 1,2 million, donc 6%, sont des enfants de moins de 15 ans. Au total, 37% des décès toutes causes confondues suivent une admission en soins palliatifs. 

 

Des patients plutôt âgés

« Il est important de garder à l'esprit que même si - à plus ou moins long terme - une prévention efficace, une détection et un traitement précoces vont réduire les besoins en soins palliatifs, ceux-ci ne seront jamais éliminés, parce que certains types de cancers et d'autres maladies chroniques resteront inévitablement fatales pour certains patients », soulignent les auteurs du rapport. Dans la majorité des cas (79%), les patients en soins palliatifs sont âgés de plus de 60 ans. Mais 6% des 0-14 ans sont concernés. Dans ces situations, les causes menant à une fin de vie précoce ne sont souvent pas évitables.

 

Distribution des personnes en besoin de soins palliatifs en fin de vie par âge (source : OMS)

 

Des maladies non-transmissibles

 

Maladies cardiovasculaires, cancers et broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) sont en tête des causes d'admissions des adultes. Les maladies non transmissibles représentent 90% du poids des soins palliatifs. C'est aussi le cas chez les enfants, qui sont surtout hospitalisés à cause d'anomalies congénitales, de maladies néonatales et de malnutrition. Une bonne nouvelle émerge toutefois : le VIH requiert le moins de soins palliatifs en fin de vie par rapport aux cancers et aux maladies non-malignes progressive. Cela témoigne d'une certaine efficacité des traitements antirétroviraux.

 

Europe, Pacifique Ouest, Amériques

Les besoins en soins palliatifs de fin de vie ne touchent pas tous les habitants de la planète de la même façon. En Europe et en Asie, les patients sont en majorité traités pour un cancer. En Afrique, ce sont plutôt des patients séropositifs. Par ailleurs, la majorité de ceux qui ont besoin de soins palliatifs vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire.« Ils meurent souvent après avoir dû supporter des douleurs et des souffrances évitables ». En effet, selon ce rapport, seulement 20 pays sont équipés de soins palliatifs. «On estime que 42% des pays ne disposent d’aucun service de soins palliatifs et que 30% dispensent des services limités dont ne bénéficie qu’une faible partie de la population», indique le Dr Mendis.

 

Répartition par régions OMS des enfants en besoin de soins palliatifs (Source : OMS)

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité