Publicité

QUESTION D'ACTU

L’OMS et l'Institut Pasteur mobilisés

Peste : déjà 39 morts à Madagascar

Madagascar est confronté à une épidémie de peste. Selon le ministère de la santé, 86 personnes ont déjà été touchées dont 39 sont décédées. 

Peste : déjà 39 morts à Madagascar Schalk van Zuydam/AP/SIPA

  • Publié 13.12.2013 à 18h59
  • |
  • |
  • |
  • |


Cette année plus que les précédentes, Madagascar est confrontée à une épidémie de peste. Cette maladie du passé selon la croyance populaire ne l’est pourtant pas pour cette île où chaque année, environ 200 cas y sont recensés. Déjà 39 morts ont été recensés sur les 86 personnes touchées.
D’après les autorités sanitaires du pays, l’épidémie actuelle ne cesse de se propager notamment à cause des rats qui sont poussés vers les habitations en raison de la déforestation incontrôlée. Le ministère de la Santé vient donc de recommander à la population de consulter en cas de fièvre ou de migraine car il y a des médicaments pour traiter cette maladie et les soins sont gratuits. Il a par ailleurs précisé que « les mesures requises ont déjà été prises en partenariat avec l’Organisation Mondiale de la santé (OMS) et l’institut Pasteur de Madagascar avec des équipes déjà sur place pour prendre en charge les malades.

 

40 000 cas de peste dans 25 pays entre 1991 et 2006

Considérée comme une maladie du siècle dernier, la peste n’a en réalité jamais cessé d’inquiéter les chercheurs. D’après une récente étude publiée  dans la revue The American Journal of Tropical Medecine and Hygiene, contrairement à la variole qui a été éradiquée, la peste continue à tuer à travers le monde. Alors que les auteurs de cette analyse font état de 21725 cas de peste et 1612 décès répertoriés entre 2000 et 2009, certains spécialistes estiment que le bilan réel serait plus important.
Pour preuve, les dernières données déclarées par l’OMS font état de 40 000 cas entre 1991 et 2006 dans 25 pays. 
Depuis une décennie environ, le continent africain est le plus grand pourvoyeur de cette maladie. Et Madagascar détient le triste record du pays le plus touché. Par ailleurs, plusieurs pays développés comme les Etats-Unis ou la Russie, rapportent régulièrement de nouveaux foyers de peste.

 

Un vaccin très prometteur en manque d’industriel

Par ailleurs, les scientifiques ne cessent de s’intéresser à cette maladie, à son traitement, comme aux moyens de la prévenir. Bien que l’utilisation d’antibiotiques et la mise en place de meilleures mesures de santé publique aient permis de faire disparaître les terribles vagues de peste comme celle du XIVème siècle qui décima le tiers de la population, cela n’a cependant pas permis de l’éradiquer. 

La mise au point d’un vaccin préventif représenterait par exemple une avancée majeure. « La mortalité de la peste est souvent causée par un problème d’accès au traitement antibiotique dans certains pays. Si un vaccin protègeant pour plusieurs années était disponible, par exemple à Madagascar, ils seraient très demandeurs », expliquait le Pr Elisabeth Carniel de l’Institut Pasteur en novembre dernier à pourquoidocteur. 


Le problème, c’est que la peste, comme certaines autres maladies négligées, intéresse les chercheurs, mais pas assez les industriels. Alors qu’une équipe de l’Institut pasteur a déjà obtenu des résultats très prometteurs sur un vaccin potentiel, faute de financement, il est pour le moment impossible de le tester chez l’homme. 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité