Publicité

QUESTION D'ACTU

Importance du lavage des mains

Maladies hivernales : 80% des microbes transmis par les mains

A l’approche de l’hiver, l’Inpes rappelle l'importance du lavage des mains contre la transmission des virus. Seul 20% des Français citent ce moyen pour se protéger des infections respiratoires.

Maladies hivernales : 80% des microbes transmis par les mains JAUBERT/SIPA

  • Publié 06.12.2013 à 18h19
  • |
  • |
  • |
  • |


Les maladies de l’hiver se transmettent à 80% par les mains. A chaque contact avec une surface ou une personne contaminée, bactéries et virus s’y déposent. Le geste à adopter pour s’en protéger est simple : se laver régulièrement les mains, avec de l’eau ou du gel hydroalcoolique. Cette mesure d’hygiène est d’ailleurs recommandée par l’Organisation Mondiale de la Santé comme la plus importante en prévention des virus hivernaux.

 

Les Français ne sont pas assez vigilants par rapport au lavage des mains : ils ne sont que 20% à le citer spontanément comme un moyen de se protéger des infections respiratoires selon l’Institut de prévention et d’éducation à la santé (Inpes). Cela explique en partie les millions de personnes qui, chaque année, sont atteintes par les virus de l’hiver (rhume, bronchite, grippe, gastro-entérite…). La plupart du temps, ils sont inoffensifs mais les personnes fragiles peuvent être plus sérieusement touchées : 1 500 à 2 000 patients décèdent chaque année de la grippe et plus de 600 de la gastro-entérite.

 

30% se lavent les mains après avoir pris le bus

Huit personnes sur dix se lavent systématiquement les mains après être allées aux toilettes. C’est un recul par rapport à 2010, note l’Inpes, mais c’est surtout là que les Français se montrent le plus attentifs. Quand il s’agit de la cuisine, ils ne sont plus que deux tiers à effectuer ce geste d’hygiène. Et alors que les bébés sont particulièrement fragiles, et exposés aux virus de l’hiver, ils ne sont que six sur dix à prendre cette précaution avant de s'occuper de leur bébé.

 

Quand ils sont malades, les Français ne sont pas plus prudents : seul un sondé sur trois dit s’assurer d’avoir les mains propres après s’être mouché. La même proportion ne se lave pas les mains après avoir pris les transports en commun. Pourtant, selon une étude réalisée au Royaume-Uni pendant l’hiver 2008-2009, l’usage des transports en commun multiplie par six le risque de développer une infection respiratoire aiguë due à une grippe.


Les femmes sont plus vertueuses

De manière générale, ce sont les femmes et les personnes âgées de 35 à 49 ans qui mettent le plus en pratique les bonnes habitudes d’hygiène. Elles consistent, bien sûr, à se laver les mains. Mais, il est aussi important de protéger les autres de sa propre maladie. Pour cela, il est recommandé de porter un masque et d’éviter les contacts directs. L’Inpes conseille également d’éternuer ou de tousser en se couvrant la bouche d’un vêtement ou d’un mouchoir jetable et d’éviter les lieux très fréquentés comme les transports en commun ou les centres commerciaux.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !
Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité