• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Recherche scientifique

Cancer : ce complément alimentaire pourrait augmenter vos risques

D’après des chercheurs, un complément alimentaire populaire dérivé de la vitamine B3 entraîne un risque de cancer et des métastases cérébrales.

 Cancer : ce complément alimentaire pourrait augmenter vos risques diego_cervo/iStock




L'ESSENTIEL
  • 240.000 personnes sont touchées en Europe de tumeurs cérébrales d’après l’Institut du Cerveau (ICM).
  • En France, le cancer du sein triple négatif (TNBC) est le sous-type de cancer du sein le moins fréquent mais représente environ 15 % des cas, soit environ 9.000 personnes chaque année, d’après la Haute Autorité de Santé.

Les vitamines et les compléments alimentaires n’ont pas que des impacts positifs sur la santé, au contraire. Ils peuvent en réalité avoir des effets secondaires graves.

Vitamine B3 : le riboside de nicotinamide facilite la prolifération du cancer

C’est le cas du riboside de nicotinamide (NR), un dérivé de la vitamine B3 naturellement produite par notre organisme et présente dans certains aliments comme le lait. Il fait partie des suppléments alimentaires commercialisés pour lutter contre le vieillissement et les maladies liées à l’âge.

Or des chercheurs de l’Université du Missouri ont découvert que des niveaux élevés de NR pouvaient non seulement augmenter le risque de développer un cancer du sein triple négatif - l’un des plus compliqués à soigner, mais aussi provoquer des métastases et une propagation du cancer au cerveau. "Une fois que le cancer atteint le cerveau, les résultats sont mortels parce qu'il n'existe aucune option de traitement viable à l'heure actuelle", a souligné Elena Goun, professeur associé de chimie à l'université du Missouri et auteur principal de l’étude parue dans Biosensors and Bioelectronics.

Le NR est un complément connu pour aider à augmenter les niveaux d'énergie au cœur des cellules ce qui permet la division cellulaire ou encore la réparation de l’ADN. Mais les cellules cancéreuses se nourrissent de cette énergie en augmentant leur métabolisme. C’est pourquoi les scientifiques se sont penchés sur son rôle dans le développement du cancer.

Les compléments alimentaires doivent être consommés avec prudence

Il reste pourtant à ce jour beaucoup d’inconnus ce qui a poussé les chercheurs à développer une technologie pour comparer et examiner la quantité de NR présente dans les cellules cancéreuses, les cellules T et les tissus sains : 

"Son fonctionnement reste en grande partie une boîte noire - on ne le comprend pas", explique Elena Goun. "C'est ce qui nous a incités à mettre au point une nouvelle technique d'imagerie basée sur l'imagerie bioluminescente ultrasensible qui permet de quantifier les niveaux de NR en temps réel et de manière non invasive. La présence de NR est indiquée par la lumière, et plus la lumière est brillante, plus le NR est présent."

Selon le professeur Elena Goun, les résultats de l'étude soulignent l'importance de mener des enquêtes minutieuses sur les effets secondaires potentiels de compléments comme le NR avant de les utiliser chez des personnes souffrant de différents types de problèmes de santé.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES