Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude sur 74 000 femmes enceintes

Grossesse : la vaccination contre la grippe est sans risque

Une nouvelle étude confirme l’absence de risques obstétricaux après vaccination contre la grippe pendant la grossesse. 

Grossesse : la vaccination contre la grippe est sans risque WIDMANN/TP/SIPA

  • Publié 23.10.2013 à 15h10
  • |
  • |
  • |
  • |


Malgré la recommandation, depuis plusieurs années, de vacciner les femmes enceintes contre la grippe quelque soit le trimestre de grossesse, la couverture vaccinale dans cette population reste faible. Alors que la campagne annuelle d'incitation à cette vaccination vient de commencer, parmi les médecins comme chez les parturientes, des craintes subsistent. Pourtant de nombreuses études ont déjà montré l’absence d’association entre cette vaccination et des événements indésirables maternels ou fœtaux. Une nouvelle étude publiée dans la revue scientifique Obstetrics & Gynecology confirme une fois de plus la sécurité de cette recommandation de santé publique.

 

Plus de 74000 femmes enceintes vaccinées surveillées jusqu’à l’accouchement

Ces chercheurs du Health Partners Institute for Education and Research à Minneapolis (Minnesota) avaient précédemment montré que la vaccination contre la grippe n'était pas associée à des événements indésirables aigus potentiellement liés au vaccin, tels que réactions allergiques et locales, crises convulsives et autres événements neurologiques aigus.
Dans cette nouvelle analyse, cette équipe de scientifiques a tenté d’évaluer l’augmentation du risque de 13 événements indésirables obstétricaux  à partir du même groupe de 74.292 femmes enceintes vaccinées. L’état de santé des participantes à cette étude tout au long de la grossesse a été comparé à celui de femmes enceintes non vaccinées.

 

Aucun risque de complications obstétricales constaté

Dans les 42 jours suivant l’injection, ces chercheurs n’ont tout d’abord observé aucune augmentation des risques d'hypertension chronique, d'hypertension gravidique, de diabète gestationnel, de protéinurie, ni d'infection des voies urinaires. De plus, en surveillant ces femmes jusqu’à la fin de leur grossesse, les auteurs font le même constat. La vaccination contre la grippe chez ces femmes enceintes n’a pas mis en évidence de risque accru de protéinurie, d'infection des voies urinaires, d'hypertension gravidique, de pré-éclampsie ou d'éclampsie, de chorio-amnionite, d'infection puerpérale, de complication veineuse, d'embolie pulmonaire, ni de cardiomyopathie péripartum.
Par ailleurs, ce travail met en évidence un bénéfice inattendu de la vaccination anti-grippale chez la femme enceinte. En effet, les auteurs notent une baisse du risque de diabète gestationnel de 12% chez les participantes vaccinées. Cependant, ils expliquent ce résultat par le fait que les femmes enceintes qui ont bénéficié du vaccin ont de fait, eu davantage de contact avec des professionnels de santé et que leur diabète gestationnel a ainsi peu être dépisté plus précocement.

 

Les risques de la grippe pendant la grossesse

Pour les auteurs de cette, leurs résultats sont tout à fait en faveur des recommandations actuelles qui invitent les femmes enceintes à se faire vacciner contre la grippe au même titre que les autres personnes à risque. De nombreuses études ont déjà prouvé que les femmes enceintes ont un risque de mortalité plus élevé en cas de grippe. La complication majeure pour la mère et le fœtus est la détresse respiratoire nécessitant une hospitalisation. La fièvre observée au cours d’un épisode grippal peut être également néfaste pour le fœtus et augmenter le risque de fausse couche ou d’accouchement prématuré. 

 

Source: APM

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité