• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Gentillesse

Les actes de générosité rendent plus heureux qu'on ne le pense !

Les vertus d'un acte généreux sont souvent sous-estimées par celles et ceux qui les réalisent, d'après une nouvelle étude.

Les actes de générosité rendent plus heureux qu'on ne le pense ! Inside Creative House / istock


  • Publié le 22.08.2022 à 13h03
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La gentillesse est perçue de manière très positive par les Français : 79% d’entre eux estiment qu’il s’agit d’une qualité, selon un sondage Ifop de 2016.
  • Selon l'étude, ce n'est pas seulement l'offrande en elle-même qui rend les gens plus heureux, mais également la belle intention du donneur à leur égard, car elle leur procure un sentiment chaleureux. 

Conduire un proche à un rendez-vous, aider un ami à repeindre ses murs, porter les courses d'une personne âgée... Les actes de générosité sont réputés bons pour la santé de celui ou celle qui les réalise, notamment parce qu'ils activent les zones du cerveau associées à la sensation de bonheur et de plaisir.

Ils sont, sans surprise, également bénéfiques pour ceux qui les reçoivent... mais beaucoup plus qu'on ne le pense ! C'est la conclusion d'une étude réalisée par des chercheurs de l'Université du Texas, à Austin (Etats-Unis), récemment publiée dans la revue Journal of Experimental Psychology.

Un impact sous-estimé

"Les donneurs comprennent qu'être gentil avec les gens les fait se sentir bien ou mieux, mais ils ne comprennent pas à quel point cela fait plaisir aux autres", a déclaré le professeur Amit Kumar, auteur principal de l'étude, dans un communiqué.

Pour mieux quantifier ces comportements, les chercheurs ont mené une série d'expériences. La première s'est déroulée dans un parc de Chicago avec 84 volontaires, qui devaient faire le choix entre donner une tasse de chocolat chaud à un inconnu ou la garder pour eux-mêmes. Pas moins de 75 participants ont choisi d'offrir la boisson.

Les chercheurs ont alors donné le chocolat aux inconnus en expliquant la démarche, avant de recueillir leur ressenti sur une échelle de -5 (humeur plus négative que la normale) à 5 (plus positive que la normale). Les scientifiques ont ensuite demandé aux donneurs d'estimer à leur tour la manière dont leur "cadeau" a été perçu par le bénéficiaire. Or il s'est avéré que les donneurs sous-estimaient l'impact de leur action sur l'humeur des inconnus: ils l'ont noté à 2,7, tandis que les receveurs l'ont noté à 3,5 !

Une expérience similaire avec des cupcakes a plus ou moins abouti aux mêmes résultats : les destinataires de cadeaux se disaient plus satisfaits si l'offrande était faite par pure gentillesse aléatoire (plutôt qu'en rétribution dans le cadre d'une expérience scientifique).

Générosité contagieuse

"On ne tient pas suffisamment compte du fait que l'acte de générosité apporte de la valeur à l'acte lui-même. Le fait que vous soyez gentil avec les autres ajoute, en soi, beaucoup de valeurs à l'offrande", explique Amit Kumar. Autrement dit, ce n'est pas seulement l'offrande en elle-même (le chocolat ou le cupcake) qui rend les gens heureux, mais également la belle intention du donneur à leur égard, car elle leur procure un sentiment chaleureux. 

En révélant ainsi que les "attentes mal calibrées" des donneurs peuvent constituer un frein à l'adoption de comportements plus pro-sociaux tels que l'aide, le partage ou le don, les chercheurs espèrent ainsi favoriser la générosité au quotidien. Dans une dernière expérience avec une somme d'argent, ils ont d'ailleurs montré que les destinataires de cadeaux devenaient, à leur tour, plus généreux envers les inconnus. "Il s'avère que la générosité peut en fait être contagieuse [et que] la gentillesse peut se propager", conclut Amit Kumar.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES