• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Alimentation

Diabète de type 2 : le quinoa diminue le risque

Le quinoa peut contribuer à prévenir le diabète de type 2 chez les personnes les plus exposées au risque de développer cette maladie. L'incorporer dans son alimentation pourrait donc être bénéfique. 

Diabète de type 2 : le quinoa diminue le risque letterberry/Istock


  • Publié le 07.08.2022 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le diabète de type 2 touche presque 500 millions de personnes dans le monde.
  • La France est le premier marché européen du quinoa avec une consommation estimée de 10.000 tonnes par an

Ce n’est pas pour rien que le quinoa est réputé être un “super aliment”.

Plus lent

En effet, il est riche en folate, magnésium, zinc et fer et sa teneur en micronutriments comparée à celle du pain, du riz ou des pommes de terre, contribuerait à ralentir le processus de digestion, entraînant un pic de glucose plus lent.

C'est ce qu’ont remarqué les scientifiques de l'Université de Catalogne, à Barcelone, après avoir suivi neuf prédiabétiques de plus de 65 ans pendant huit semaines. Le but était de voir quel impact sur leur état provoquerait le fait de modifier leur régime alimentaire pour y inclure du quinoa.

Leurs résultats publiés dans la revue Nutrients révèlent que le quinoa peut aider à prévenir le diabète de type 2 chez les personnes les plus exposées au risque de développer cette maladie. En effet, en consommant cette céréale riche en nutriments, ils présentaient des pics de glycémie plus faibles après les repas.

Pendant les quatre premières semaines, il a été demandé aux patients de suivre leur régime alimentaire habituel et de noter leur poids, leur IMC... Il étaient également équipés d'un système de surveillance du glucose dans le sang.

Le 28e jour, les chercheurs ont prélevé des échantillons de sang pour voir comment leur taux de glycémie s'élevait après un jeûne de huit heures et les ont comparés avec leurs résultats après avoir été soumis à un régime riche en quinoa pendant les quatre semaines suivantes.

Facteur déterminant

Le Dr Diaz Rizzolo, de l'Université ouverte de Catalogne à Barcelone raconte :

"Nous avons comparé les profils de glycémie et constaté que lorsque les participants avaient mangé du quinoa, leur pic de glycémie était plus faible que dans leur régime habituel. C'est crucial car ces pics de glycémie post-prandiale ( après un repas ndlr) sont un facteur déterminant dans la progression du diabète de type 2".

Et ce sont les polyphénols contenus dans le quinoa qui aideraient à réduire ces pics de glycémie.

En effet, ce micronutriment, que l’on retrouve dans la plupart des légumes, des fruits et le thé, aide à ralentir l'absorption du glucose dans l'intestin et stimule le pancréas à produire de l'insuline - inversant ainsi l'effet du diabète de type 2.

90%

Le diabète de type 2, qui concerne 90% des diabétiques, est une maladie caractérisée par un taux trop élevé de glucose (ou sucre) dans le sang qui se diffère du diabète de type 1 causé lui par le dysfonctionnement des cellules du système immunitaire qui se mettent à identifier certaines cellules du pancréas comme des cellules étrangères à l'organisme du patient, et à les éliminer.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES