• CONTACT

QUESTION D'ACTU

L’interview du week-end

Piscine : quels sont les dangers du chlore pour la peau ?

À partir de dimanche, les températures sont de nouveau élevées. Mais avant de se rafraîchir dans une piscine, il convient d’être prudent face aux effets des produits chlorés sur la peau. Le Dr Didier Coustou, dermatologue à la Clinique La Croix du Sud, nous explique comment éviter les problèmes cutanés liés au chlore cet été.

Piscine : quels sont les dangers du chlore pour la peau ? JaySi/iStock


  • Publié le 30.07.2022 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


- Pourquoi docteur : Le 16 juillet, plusieurs personnes ont été victimes d'intoxication au chlore dans une piscine du camping de l'Espiguette au Grau-du-Roi, dans le Gard. Certains résidents qui s’étaient baignés dans le grand bain ont présenté une réaction cutanée. Ce type d’incident peut-il souvent se produire ?

Didier Coustou : Le chlore est un produit utilisé par les propriétaires de piscine pour désinfecter l’eau du bassin. Dans la plupart des cas, lorsque l’on respecte les normes et le dosage du chlore, il n’existe pas de problèmes pour la peau. En revanche, si le pH (potentiel Hydrogène) est basique ou trop acide, il est possible de souffrir d’une réaction cutanée après une baignade. Cette réaction n’est pas forcément liée au chlore mais à l’eau de la piscine qui n’est pas adaptée.

- Peut-on être allergique au chlore ?

L’allergie au chlore n’existe pas. Mais on peut parler d’hypersensibilité au chlore. En clair, certains ont une peau plus sensible que d’autres à l’exposition à ces produits désinfectants. Les personnes à risque sont les nourrissons et les patients souffrant d’eczéma et de maladies de peau.

- Quelles sont les conséquences d’un contact prolongé de la peau avec des produits chlorés pour la piscine ?

Chez les personnes ayant la peau sensible, un contact prolongé avec du chlore peut entraîner des irritations, des picotements, des tiraillements et des plaques rouges. Ce produit peut également rendre les cheveux secs et cassants ainsi qu’irriter le cuir chevelu. L’exposition à ce désinfectant peut provoquer de l’asthme et une irritation des voies respiratoires, c’est-à-dire l’impression d’avoir les yeux et le nez qui piquent.

- Dans quel cas faut-il consulter un médecin ?

Il est conseillé de se rendre chez un professionnel de santé si une réaction anormale se présente après un contact prolongé avec des produits chlorés et qu’elle nous empêche d'aller nous baigner à la piscine. Autre cas : si les plaques rouges sont très visibles et qu’elles persistent, il convient de demander un avis médical.

- Quels gestes doit-on adopter pour prévenir la survenue de problèmes cutanés liés au chlore ?

Pour éviter de souffrir d’irritations, il est préconisé de ne pas faire un plongeon directement après que le chlore ait été versé dans le bassin. Après s’être baigné, on doit toujours se rincer avec de l’eau douce et insister sur le visage, plus précisément le contour des yeux, de la bouche et le cuir chevelu. Autre conseil : mettre une crème hydratante pour éviter que la peau ne se dessèche.

Les patients touchés par l’eczéma doivent appliquer une crème barrière avant d'aller à la piscine. Ce produit va permettre d’isoler la peau, de protéger les zones sensibles et prévenir les picotements et les irritations. Les personnes sensibles au chlore peuvent également porter des lunettes de piscine et un bonnet de bain lorsqu’ils se baignent.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES