• CONTACT
Pression artérielle : le potassium est un bon allié pour les femmes'); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write('
'); newWin.document.write(''+divToPrint+''); newWin.document.write('
'); newWin.document.close(); }

QUESTION D'ACTU

Santé cardiovasculaire

Pression artérielle : le potassium est un bon allié pour les femmes

Manger des aliments riches en potassium serait bénéfique pour la santé cardiovasculaire des femmes et pour faire baisser leur pression artérielle.

Pression artérielle : le potassium est un bon allié pour les femmes Nataliia Mysak/istock


  • Publié le 23.07.2022 à 16h58
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L’hypertension artérielle chronique est la pathologie la plus fréquente en France selon l’Inserm.
  • Selon l’Inserm, l’hypertension artérielle est la première cause d’accident vasculaire cérébral (AVC) évitable.

120/80, c’est le rapport d'une tension normale. Le premier chiffre est la pression systolique, elle équivaut à la pression maximale, lorsque le cœur se contracte pour se vider de sang. 80 est la pression diastolique, c’est-à-dire minimale lorsque le cœur se relâche pour se remplir.  On parle d’hypertension artérielle lorsque ces chiffres dépassent 149/90 au cabinet du médecin et 135/85 à domicile lorsqu’un patient fait des auto-relevés.

Pression artérielle plus basse…

Selon une nouvelle étude publiée dans l'European Heart Journal, les femmes qui mangent des aliments riches en potassium auraient une pression artérielle plus basse, notamment pour celles qui ont des apports plus élevés en sel dans leur alimentation. Ainsi, elles auraient moins de risque de souffrir d’hypertension artérielle. 

…grâce au potassium

"Il est bien connu qu'une consommation élevée de sel est associée à une pression artérielle élevée et à un risque accru de crises cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux, explique Liffert Vogt, l’un des auteurs. Il est habituellement conseillé de limiter la consommation de sel, mais c’est difficile à faire lorsque notre alimentation comprend des aliments transformés. Le potassium aide le corps à éliminer plus de sodium (un composant du sel) dans l'urine. Dans notre étude, les femmes qui avaient plus de potassium dans leur alimentation avaient plus de bénéfices sur leur santé”.

25 000 participants

Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont étudié les données de près de 25 000 participants, très précisément 11 267 hommes et 13 696 femmes, dont l'âge moyen était de 59 ans pour les hommes et de 58 ans pour les femmes. Tous ont dû remplir des questionnaires sur leurs habitudes de vie et, en parallèle, leur tension artérielle a été mesurée par les scientifiques. Enfin, pour estimer leur apport en potassium, les chercheurs leur ont fait passer des tests urinaires. 

Pas de lien chez l’homme

Ainsi, les scientifiques ont observé que le lien entre le potassium et une meilleure pression artérielle était surtout valable chez les femmes qui avaient un apport élevé en sodium, c’est-à-dire de sel, dans leur alimentation. Selon eux, chaque augmentation de 1 gramme de potassium quotidien était associée à une baisse de 2,4 mm Hg de pression artérielle systolique. En revanche, chez les hommes, il n'y avait pas d'association entre le potassium et la tension artérielle.

Moins de risques cardiovasculaires

Autre enseignement de cette étude : les participants qui consommaient plus de potassium dans leur alimentation avaient 13% de risque en moins de souffrir de problèmes cardiovasculaires comparativement à ceux qui en consommaient moins. Dans le détail, la réduction de risque était de 7% chez les hommes et de 11% chez les femmes. 

Banane, saumon, épinards

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) aussi recommande d’augmenter l’apport alimentaire en potassium pour faire baisser la tension artérielle et diminuer le risque de maladie cardiovasculaire et d’accident vasculaire cérébral. Selon l’instance de santé, l’apport en potassium doit être d’au moins de 3510 milligrammes par jour chez l’adulte. Pour les atteindre, certains aliments sont à privilégier comme la banane, le saumon, la pomme de terre, les épinards, les fruits secs ou encore le lait.

Privilégier les aliments frais

"Nos résultats indiquent qu'un régime alimentaire sain pour le cœur ne se limite pas à réduire la teneur en sel, mais qu'il consiste également à augmenter l'apport en potassium, conclut Liffert Vogt. Les entreprises alimentaires peuvent aider en remplaçant le sel standard à base de sodium par un sel à base de potassium dans les aliments transformés. En outre, nous devrions tous privilégier les aliments frais et non transformés, car ils sont à la fois riches en potassium et pauvres en sel".

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES