Publicité

QUESTION D'ACTU

80% des muscles du corps sollicités

Marche nordique : un sport qui préserve les articulations

La Fédération française d’athlétisme fait la promotion de la marche nordique. Un sport qui traumatise moins les articulations que la course à pied et sollicite 80% des muscles du corps.

Marche nordique : un sport qui préserve les articulations LYDIE/SIPA/LYDIE/SIPA

  • Publié 18.10.2013 à 18h50
  • |
  • |
  • |
  • |


Ce vendredi 18 octobre, la Fédération française d’athlétisme (FFA) met à l’honneur un sport peu connu : la marche nordique. Cette activité sportive vient des pays scandinaves. Elle a été diffusée par la Finlande. En 2009, 8 millions de personnes la pratiquaient dans le monde.

 

Les adeptes de la marche nordique ont un point commun : chaque marcheur est équipé de deux bâtons qui rappellent ceux que l’on utilise au ski. Risibles aux yeux de certains, ce sont eux qui font la force de ce sport. Et si la marche nordique n’est pas très populaire en France (quelques milliers d’adeptes seulement), elle gagne à être connue, selon la FFA. Plus bénéfique que la course à pied, plus dynamique que la simple promenade, cette marche sportive peut être pratiquée à tous les âges, par tout le monde.

 

Une marche qui fait travailler tout le corps

La marche nordique a de nombreux points forts. Plus douce que la course à pied, elle traumatise moins les articulations. Les vibrations non agressives fortifient même l’ossature du marcheur. Lors d’une course, les pieds supportent 2 à 4 fois le poids du corps contre 1,5 fois en marche rapide. Elle optimise l’effort de la marche à pied et le complète : 80% des muscles du corps sont sollicités. On dépense 40% d’énergie supplémentaire par rapport à la marche traditionnelle.

 

Selon les spécialistes, elle favorise le développement musculaire de la partie supérieure du corps en plus de celui des jambes grâce à l’utilisation des   bâtons. Contrairement à l'idée reçue, loin d'être ridicules, ils font tout l'intérêt de la marche. Ils fournissent des appuis latéraux qui favorisent l’amplitude pulmonaire et l’oxygénation. Adieu l’essoufflement désagréable du sport.

 

Comment pratiquer la marche nordique ?

La marche nordique active l’ensemble du corps, pas seulement les jambes. Pour cela, le marcheur accentue le mouvement naturel de ses bras à l’aide des bâtons. Ces appuis propulsent le corps vers l’avant. Ils permettent non seulement de marcher plus vite, mais aussi d'allonger la foulée, sollicitant plus de muscles.

 

Tout le monde peut pratiquer la marche nordique. La FFA déconseille toutefois ce sport aux personnes souffrant d’arthrite. Aux marcheurs souffrant de tendinites aux membres supérieurs, elle conseille de ne pas utiliser les bâtons. En cas d’arthrose, la marche peut être pratiquée, mais de manière modérée.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité